Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5653 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 283  Suivante
[Topic unique] Sebastian Vettel 
Auteur Message
Champion du monde F1
Champion du monde F1

Inscription: Jeu 22 Fév 2007 18:53
Messages: 6781
Âge: 31
Localisation: Belgique
Message [Topic unique] Sebastian Vettel
Sebastian Vettel Edité par Moux // par Xav le 13/01/13 // par Cladounnet le 06/03/15

Image

Sebastian Vettel est un pilote automobile allemand, né le 3 juillet 1987 à Heppenheim en Allemagne. Après avoir été pilote essayeur pour BMW Sauber et fait avec cette équipe ses débuts en Formule 1 à l'occasion du Grand Prix des États-Unis 2007, il est depuis le Grand Prix de Hongrie 2007 pilote titulaire de la Scuderia Toro Rosso. En 2008, il pilotera pour l'écurie Red Bull Racing.

Biographie

Les débuts en sport automobile :

Soutenu depuis l'âge de huit ans par Red Bull, Sebastian Vettel qui pratique assidument le karting depuis 1995, accroche notamment à son palmarès une victoire à la Coupe de Monaco de karting en 2001. Il termine également 6e du championnat européen de Karting ICA l'année suivante. En 2003, il fait ses débuts en sport automobile en championnat d'Allemagne de Formule BMW. Il fait d'emblée forte impression en terminant 2e de la discipline. La saison suivante, il poursuit sur sa lancée et ne laisse aucune chance à ses adversaires en remportant haut la main le titre avec 388 points sur 400 possibles.

En 2005, il passe à l'échelon supérieur en Formule 3 Euroseries et se classe 5e et meilleur débutant d'une saison dominée par les pilotes de l'écurie ASM Lewis Hamilton et Adrian Sutil. Toujours présent en F3 Euroseries en 2006, il s'affirme comme l'un des candidats au titre mais, à l'issue d'un long duel, s'incline face à son coéquipier chez ASM Paul di Resta et termine finalement vice-champion. Il fait également sensation à l'occasion d'un meeting de World Series by Renault à Misano en juillet 2006 en remplacement de Colin Fleming où, pour ses débuts dans la discipline, il se classe 2e de la première course du week-end, avant de s'imposer dans la seconde après avoir signé la pole position.

2006 - 2007 : Premiers pas en Formule 1 :

Sous contrat avec BMW depuis 2005, Sebastian Vettel effectue un premier test en Formule 1 en septembre 2005 pour le compte de l'écurie Williams-BMW, puis un second en juillet 2006 chez BMW Sauber. En août, à partir du GP de Turquie, il est promu troisième pilote BMW Sauber, après la titularisation de Robert Kubica en remplacement de Jacques Villeneuve. Ses performances sont rapidement impressionnantes compte-tenu de son jeune âge (19 ans et deux mois) : il réalise le meilleur temps des essais du vendredi à l'occasion du Grand Prix d'Italie à Monza. L'engouement populaire et médiatique est immédiat en Allemagne alors que les amateurs de F1 apprennent au même moment la retraite de Michael Schumacher. Sebastian devient pour certains le symbole de la nouvelle génération du sport automobile allemand.

En 2007, tout en participant au championnat de World Series by Renault, il poursuit son rôle de troisième pilote chez BMW Sauber. Présent en piste lors des essais du vendredi à l'occasion des GP d'Australie et GP de Bahreïn, il voit son activité réduite lors des semaines suivantes, mais l'indisponibilité du pilote polonais Robert Kubica laissé au repos par les médecins suite à son accident du GP du Canada permet au jeune Allemand d'effectuer ses débuts en course à l'occasion du Grand Prix des États-Unis à Indianapolis. Il réalise un petit exploit en se classant 8e et décrochant son premier point en Formule 1 pour sa première course : il devient, à seulement 19 ans, 11 mois et 14 jours le plus jeune pilote de l'histoire de la Formule 1 à inscrire un point.

2007 - 2008 : Titulaire en F1 chez Toro Rosso :

Le 31 juillet 2007, la Scuderia Toro Rosso annonce que Sebastian Vettel remplacera Scott Speed jusqu'à la fin de la saison. Vettel effectue alors ses débuts de pilote titulaire à l'occasion du GP de Hongrie qu'il termine à la 16e place. Déterminé à faire tout son possible avec sa monoplace qui n'est pas particulièrement performante bien qu'elle dispose d'une mécanique Ferrari, il décroche une méritoire 8e place sur la grille lors du Grand Prix du Japon : c'est la première fois qu'une Toro Rosso participe à la session finale de qualification depuis ses débuts en Grand Prix. En course il a l'occasion de parcourir ses premiers tours en tête (il en va de même pour son écurie), mais, lors d'une neutralisation sous voiture de sécurité, il est surpris par une manoeuvre de Lewis Hamilton et accroche son "presque coéquipier" Mark Webber alors 3e, les condamnant tous les deux à l'abandon. La FIA, le jugeant responsable de l'accrochage, décide alors de le sanctionner d'un recul de 10 places sur la grille pour la prochaine épreuve.

La semaine suivante en Chine, Vettel se voit dédouané de toute responsabilité dans l'incident avec Webber et la FIA retire sa sanction. Il se qualifie en 12e position mais est pénalisé de 5 places pour avoir géné un autre pilote pendant son tour lancé. Grâce à un seul arrêt au stand et bénéficiant de nombreux abandons suite à de mauvaise conditions météologiques il finit la course à une brillante 4e place, son équipier Vitantonio Liuzzi terminant 6e. Il termine le championnat à la 14e place avec 6 points et conserve son baquet chez Scuderia Toro Rosso pour 2008 où il fera équipe avec Sébastien Bourdais, quadruple champion de Champ Car.

Auteur d'un début de saison 2008 discret et marqué par plusieurs accidents, il confirme sa bonne réputation en prenant progressivement l'ascendant sur Bourdais à partir du Grand Prix de Monaco qu'il termine en cinquième position, inscrivant ses quatre premiers points de la saison. Huitième lors du Grand Prix du Canada et auteur par ailleurs de belles prestations en qualifications compte tenu du matériel dont il dispose, son recrutement pour la saison 2009 est annoncé par Red Bull Racing où il remplacera le vétéran écossais David Coulthard, qui a annoncé son retrait de la compétition pour la fin de la saison. Le 13 septembre 2008, Sebastian Vettel signe la pole position du Grand Prix d'Italie sous une pluie battante. Le lendemain, la pluie tombe toujours, ce qui n'empêche pas Vettel de prendre un bon envol. À 21 ans, Vettel devient ainsi le plus jeune poleman et le plus jeune vainqueur de l'histoire de la Formule 1, détrônant Fernando Alonso, qui avait remporté le Grand Prix de Hongrie 2003 à 22 ans. Avec 35 points, Sebastian Vettel termine la saison au huitième rang du championnat, le meilleur résultat d'un pilote Toro Rosso.

2009-2013 : Les années Red Bull Racing :

2009 : Vice-Champion du monde :

À Melbourne lors du Grand Prix inaugural, il s'accroche à trois tours du terme avec Robert Kubica alors qu'il est second de l'épreuve. Il poursuit pourtant sa course sur trois roues et détruit sa monoplace dans un virage. Cette conduite dangereuse lui vaut une pénalité de dix places sur la grille de départ du Grand Prix de Malaisie où il abandonne sur sortie de piste. En Chine, il décroche la pole position et remporte la seconde victoire de sa carrière, la première de Red Bull Racing qui signe son premier doublé grâce à la seconde place de Mark Webber. À Bahreïn, il est troisième sur la grille de départ et termine second de la course derrière la Brawn GP de Jenson Button. En Espagne, il ne tire pas partie de sa qualification en première ligne et échoue à la quatrième place, derrière les pilotes Brawn et son coéquipier. En principauté, après avoir perdu beaucoup de temps dans le premier relais à cause d'un mauvais choix de pneus, il commet une faute et tape le mur à Sainte-Dévote. Ce troisième abandon de l'année le handicape dans sa lutte puisque Button, le leader du championnat, signe une nouvelle victoire, portant son avantage sur Vettel à vingt-huit points.

En Turquie, Vettel décroche la troisième pole position de sa carrière devant Button et Barrichello mais se fait déborder rapidement par le pilote anglais qui remporte l'épreuve tandis que Vettel se classe troisième de la course derrière son coéquipier. Après cette septième manche de la saison, Vettel est troisième et pointe à trente-deux points de Button. À Silverstone, il signe la pole position, décroche son premier meilleur tour en course et remporte l'épreuve, signant ainsi son premier hat-trick. En Allemagne, Vettel termine second derrière son coéquipier qui signe son premier succès mais abandonne ensuite en Hongrie et en Europe. Il se reprend lors du Grand Prix de Belgique où il se hisse sur la troisième marche du podium après être parti huitième. En Italie, Vettel termine à la huitième place et voit ses chances de titre se réduire puisque Button termine deuxième. Toutefois, il termine quatrième à Singapour puis s'impose au Japon, à deux Grand Prix de la fin, il ne compte plus que seize points de retard sur Button. Au Brésil, tandis que son coéquipier remporte la course, il termine quatrième, juste devant Button qui est sacré champion du monde. Cependant, il prend le meilleur sur Rubens Barrichello, huitième de l'épreuve, au championnat. Il remporte son quatrième succès de la saison lors de la dernière course à Abu Dhabi et conserve sa deuxième place au championnat, devenant le plus jeune vice-champion du monde de l'histoire.

2010 : Premier titre de Champion du monde :

À Bahreïn, il décroche la pole position mais termine seulement quatrième suite à un problème d'échappement. Il décroche à nouveau la pole position en Australie mais abandonne à cause d'un écrou de roue. En Malaisie, Vettel remporte son premier Grand Prix de la saison après s'être élancé de la troisième place sur la grille de départ. Il signe une nouvelle pole position en Chine où il se classe seulement sixième. Pour le retour en Europe, lors du Grand Prix d'Espagne, il se hisse sur la première ligne de la grille de départ et termine troisième d'une course remportée par son coéquipier. Il se classe second à Monaco, à nouveau derrière Webber, avant de s'accrocher avec lui en Turquie. Il termine quatrième du Grand Prix du Canada. Après avoir décroché la pole position au Grand Prix d'Europe à Valence, il signe une autre victoire. Après neuf manches, Vettel est troisième du championnat du monde avec 115 points, pointant à douze points du leader, Lewis Hamilton.

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, Vettel partage la première ligne avec son coéquipier Mark Webber, avant de le toucher au premier virage et subir une crevaison. Sa course est compromise mais il remonte jusqu'à la septième place et échange sa place de troisième avec Webber. En Allemagne, il réalise à nouveau la pole position (pour deux millièmes face à Alonso !) mais perd toute occasion de victoire en tassant l'Espagnol dès le départ. En Hongrie, il signe une quatrième pole consécutive, domine sans problème le début de course avant d'être pénalisé et de terminer troisième. En Belgique, il se qualifie quatrième mais percute Button au seizième tour, abîmant son aileron avant et causant l'abandon du britannique. Il ne terminera que quinzième. Le 12 septembre, lors du Grand Prix d'Italie, Vettel se classe quatrième devant son coéquipier Mark Webber, sixième. Lors du Grand Prix de Singapour, Vettel est second derrière Alonso. Il remporte le Grand Prix du Japon en partant en pole position.

Lors du premier Grand Prix de Corée du Sud de l'histoire, il est victime de la casse de son moteur alors qu'il menait la course. Il se ressaisit à Interlagos où il gagne en partant deuxième derrière son compatriote Nico Hülkenberg. Avant l'ultime Grand Prix, il est troisième du championnat, derrière Fernando Alonso et son équipier Mark Webber. Lors du Grand Prix, Vettel profite des erreurs de Webber (parti à la faute, il touche un rail de sécurité et est contraint à changer de pneumatiques plus tôt que prévu) et d'Alonso (qui change son train de pneus juste après Webber). Il bénéficie de l'aide inattendue de Vitaly Petrov, sixième, qui contient Alonso et Webber derrière lui durant toute la course. Vettel remporte ainsi le Grand Prix d'Abu Dhabi et devient le plus jeune champion du monde de l'histoire à 23 ans 4 mois et 11 jours. Il termine sa saison avec le plus grand nombre de pole positions (10), de victoires (5, égalité avec Alonso), de podiums (10, égalité avec Alonso et Webber) et de tours en tête (382) en 2010.

2011 : Double Champion du monde :

Dès le Grand Prix d'Australie inaugural à Melbourne, Sebastian Vettel confirme son titre de champion du monde de la saison précédente, en signant la pole position, la seizième de sa carrière, et en décrochant la onzième victoire de sa carrière. Deux semaines après, il réussit à nouveau le doublé pole position/victoire en Malaisie. Cette victoire est sa quatrième consécutive. Au Grand Prix de Chine, Vettel signe sa troisième pole position de la saison avant de terminer deuxième en course derrière Lewis Hamilton. En Turquie, il signe sa cinquième pole consécutive (la quatrième de la saison en autant de courses) et remporte la treizième victoire de sa carrière. Il enchaîne avec une quatrième victoire en s'imposant sur le circuit de Catalunya lors du Grand Prix d'Espagne, après être parti deuxième derrière son coéquipier Mark Webber ; une semaine après, il signe la pole position et la victoire au Grand Prix de Monaco, aidé par un drapeau rouge à six tours de la fin, lui permettant de changer ses pneumatiques sans perdre de temps au stand. Après la manche monégasque, Vettel mène avec 58 points d'avance sur son plus proche rival, Lewis Hamilton. Au Grand Prix du Canada, il signe la pole position puis mène toute la course avant d'être poussé à la faute dans le dernier tour par Jenson Button qui remporte l'épreuve devant Vettel et Webber, cette deuxième défaite n'empêche pas Vettel d'augmenter son avance de deux points. Lors du Grand Prix d'Europe, il signe le deuxième hat-trick de sa carrière. Au Grand Prix de Grande-Bretagne, Vettel part en deuxième position sur la grille derrière son coéquipier Mark Webber et termine second de la course derrière Fernando Alonso.

Pour son Grand Prix national, Vettel est en difficulté tout au long du week-end et doit se contenter de la troisième place en qualifications, ce qui met fin à sa série de quatorze premières lignes consécutives. Le lendemain, il ne peut pas faire mieux que la quatrième place : c'est la première fois de la saison qu'il ne monte pas sur le podium. Une semaine plus tard, au Grand Prix de Hongrie, il se classe deuxième après être parti de la pole position. Au Grand Prix de Belgique, après la pause estivale, Vettel signe la pole position et décroche la première victoire de sa carrière sur le circuit des Ardennes. À Monza, après s'être élancé de la pole position, Vettel signe sa huitième victoire de la saison ce qui lui permet d'avoir plus de cent points d'avance sur son second. Lors du Grand Prix de Singapour, Vettel décroche sa quatrième pole consécutive, la onzième de la saison, et gagne pour la première fois sur le circuit de Marina Bay devant son seul rival désormais pour le titre mondial, Jenson Button. Malgré la victoire de ce dernier au Japon, Vettel se classe troisième et devient le plus jeune double champion du monde de l'histoire de la discipline, détrônant ainsi Fernando Alonso (2005 et 2006) à 24 ans et 98 jours. Pour la deuxième édition du Grand Prix de Corée du Sud, Vettel part en première ligne aux côtés de Lewis Hamilton, en pole position. Il prend la tête des les premiers virages de la course et remporte sa dixième victoire de la saison. Grâce à la troisième place de son coéquipier Mark Webber, Red Bull Racing remporte un second titre de champion du monde des constructeurs consécutif. Au premier Grand Prix d'Inde de l'histoire, il réalise son premier grand chelem (victoire, pole position, meilleur tour et course menée de bout en bout), remportant sa onzième et dernière victoire de la saison. Il détient désormais les records du plus grand nombre de tours et de kilomètres en tête d'une course dans une saison. Sur le circuit de Yas Marina, Sebastian Vettel, après être parti de la première place sur la grille, enregistre son unique abandon de la saison dès le premier tour de course à cause d'une crevaison, mettant ainsi fin à une série de dix-neuf courses consécutives dans les points. Lors de la dernière course, Vettel décroche sa quinzième pole position de la saison et bat le record de quatorze pole positions réalisé par Nigel Mansell qui datait de 1992. En course, il termine deuxième derrière son coéquipier Mark Webber, terminant pour la dix-septième fois de la saison sur le podium, égalant ainsi le record de Michael Schumacher qui date de 2002.

2012 : Triple Champion du monde :

Pour le premier Grand Prix de l'année en Australie, il s'élance en sixième position à plus de sept dixièmes de la McLaren de Lewis Hamilton et termine second, intercalé entre les McLaren de Button et Hamilton. Une semaine plus tard, en Malaisie, Vettel part en cinquième position et se hisse jusqu'en quatrième position mais est percuté par Narain Karthikeyan à dix tours de l'arrivée : une crevaison le fait chuter en onzième position et rétrograder à la sixième place du championnat. À l'occasion du Grand Prix de Chine, il n'atteint pas la dernière phase des qualifications et s'élance en onzième position, sa plus mauvaise performance depuis le Grand Prix du Brésil 2009 où il était parti quinzième; au terme du premier tour de course il est quatorzième et doit se résoudre à une remontée pour finir cinquième juste derrière Lewis Hamilton et Mark Webber. Lors du Grand Prix de Bahreïn, il signe le quatrième hat-trick de sa carrière avec la pole position, le meilleur tour en course et la victoire, les premières de sa saison. En Espagne pour le retour en Europe, il termine sixième après avoir reçu une pénalité pour avoir ignoré un drapeau jaune en début de course. Lors du Grand Prix de Monaco, Vettel termine quatrième grâce à une stratégie décalée tandis que son coéquipier Mark Webber remporte l'épreuve.

Lors du Grand Prix du Canada sur le circuit Gilles-Villeneuve, il part pour la deuxième fois de la saison en pole position. En course, il est contraint d'adopter une stratégie à un seul arrêt pour tenter de contenir Lewis Hamilton. Finalement, il doit changer de pneus une deuxième fois dans les dix derniers tours et se classe quatrième de la course. En Europe il réalise la trente-troisième pole position de sa carrière, égalant ainsi Alain Prost et Jim Clark; en course il prend le meilleur envol et domine avant d'abandonner sur problème technique, juste après que la voiture de sécurité ne libère la piste et alors qu'il menait la course. Au Grand Prix de Grande-Bretagne, Vettel part en quatrième position sur la grille et termine troisième. À Hockenheim, il termine deuxième sous le drapeau à damiers mais reçoit vingt secondes de pénalité pour avoir dépassé Jenson Button hors de la piste : il est ainsi reclassé à la cinquième place. Lors du Grand Prix suivant, une semaine plus tard en Hongrie, il se classe quatrième de la course.

Au Grand Prix de Belgique, après la pause estivale, Vettel s'élance de la dixième place et adopte une course agressive avec de nombreux dépassements pour finir deuxième derrière Jenson Button. En Italie, il se qualifie à la sixième place et, en course après une lutte acharnée contre Fernando Alonso, il est pénalisé pour conduite dangereuse avant d'abandonner à cause d'un problème d'alternateur. Il chute à la quatrième place du championnat. À Singapour qualifié en troisième position, il est deuxième derrière le poleman Lewis Hamilton quand celui-ci abandonne sur panne de boîte de vitesses : il prend alors la tête de la course qu'il remporte devant Button et Alonso, ce qui lui permet de repasser à la deuxième place du championnat.

Au Grand Prix du Japon, Vettel réalise la trente-quatrième pole position de sa carrière et devient ainsi le troisième pilote de l'histoire au classement des pilotes de Formule 1 par nombre de pole positions, derrière Michael Schumacher et Ayrton Senna. Le lendemain il mène l'ensemble de l'épreuve et en fin de Grand Prix, réalise le meilleur tour en course ce qui lui permet de signer le cinquième hat trick de sa carrière et son deuxième grand chelem depuis ses débuts en Formule 1. Il revient alors à quatre points de Fernando Alonso au championnat. La semaine suivante en Corée du Sud, il se qualifie en première ligne derrière son coéquipier Mark Webber et en course, il prend la tête dès les premiers hectomètres pour s'imposer devant son coéquipier et Fernando Alonso : il prend la tête du championnat avec 6 points d'avance sur Alonso. Lors du dernier Grand Prix asiatique de la saison en Inde, il augmente son avance sur son poursuivant au championnat grâce à une quatrième victoire consécutive.

À Abu Dhabi, il signe le troisième temps de la séance de qualification et reçoit l'ordre de son écurie d'abandonner sa monoplace en piste afin d'économiser son essence : la monoplace doit contenir au minimum 1 litre d'essence pour satisfaire aux contrôle de la FIA. Les commissaires de la FIA établissent que la voiture de Vettel n'est pas parvenue à entrer aux stands par ses propres moyens comme requis par l'article 6.6.2 de la règlementation technique et qu'elle ne contenait que 0,850 litre de carburant : Vettel est donc exclu des qualifications et prend le départ de la course depuis la dernière place de la grille. Il se classe finalement troisième, juste derrière Alonso qui ne lui reprend donc que trois points au classement du championnat. Pour son centième Grand Prix aux États-Unis, Vettel réalise une nouvelle pole position mais doit se contenter de la deuxième place derrière Lewis Hamilton ; ce résultat lui permet de récupérer les trois points qu'il avait perdu au profit de Alonso. Lors du dernier Grand Prix de la saison au Brésil, il est percuté par Bruno Senna en début de course et repart dernier. Il effectue une remontée jusqu'à se retrouver juste derrière son unique rival pour le titre Alonso, au bout de vingt tours. Si Alonso termine deuxième de la course, sa sixième position lui permet toutefois de devenir le plus jeune triple champion du monde de l'histoire, et également le seul avec Juan Manuel Fangio (de 1954 à 1957) et Michael Schumacher (de 2000 à 2004) à avoir réussi à remporter ces trois titres consécutivement.

2013 : Quadruple Champion du monde :

À Melbourne lors du Grand Prix inaugural, il réalise la pole position et se classe troisième de la course derrière Kimi Räikkönen et Fernando Alonso. Une semaine plus tard au Grand Prix de Malaisie, il réalise la pole position et s'impose devant Mark Webber (en outrepassant les consignes de son équipe) en dépassant son coéquipier australien qui préservait sa monoplace et ses pneus lors de son dernier relais. Il prend ainsi la tête du championnat alors que de fortes tensions naissent dans l'écurie. En Chine, Vettel se qualifie en neuvième position après un problème technique survenu lors de son ultime tentative en qualification, et se classe quatrième d'une course remportée par Fernando Alonso. Il conserve la tête du championnat avec trois points d'avance sur Kimi Räikkönen. Une semaine plus tard à Bahreïn, il s'élance en première ligne au coté de Nico Rosberg, le double dès le second tour et remporte la vingt-huitième victoire de sa carrière.

En Espagne pour le retour en Europe, il termine au pied du podium mais parvient tout de même à garder la tête du championnat. Lors du Grand Prix de Monaco, Vettel obtient le cinquantième podium de sa carrière grâce à une deuxième place. Deux semaines plus tard, il gagne pour la première fois de sa carrière le Grand Prix du Canada. Au Grand Prix de Grande-Bretagne, il abandonne pour la première fois de la saison alors qu'il est en tête de l'épreuve, ce qui permet à Alonso, troisième de la course, de réduire son écart au championnat à 21 points.

Pour son Grand Prix national, Vettel second sur la grille, double Lewis Hamilton au premier virage pour prendre la tête, et, après trois arrêts aux stands conserve la première position jusqu'à l'arrivée avec une seconde d'avance sur Kimi Räikkönen. Vettel remporte alors sa quatrième victoire de la saison, la trentième de sa carrière et, pour la première fois, son Grand Prix national. Il conserve la tête du championnat avec 157 points, suivi par Fernando Alonso (123 points). Troisième en Hongrie, il termine néanmoins devant son principal rival au championnat puisqu'Alonso se classe cinquième. Il remporte ensuite les Grands Prix de Belgique, d'Italie et de Singapour (où il réalise le troisième chelem de sa carrière), qu'Alonso termine à chaque fois à la seconde place, ce qui lui permet d'accroître régulièrement son avance au championnat du monde. Il remporte le Grand Prix de Corée du Sud où il réalise un nouveau chelem quand Alonso termine seulement sixième : Vettel possède ainsi 77 points d'avance sur son rival à cinq courses du terme de la saison. Le 13 octobre, le triple champion du monde allemand remporte sa cinquième victoire consécutive en s'imposant à l'arrivée du Grand Prix du Japon, repoussant Alonso à quatre-vingt-dix points.

Le 27 octobre, à l'arrivée du Grand Prix d'Inde où il reste invaincu, Sebastian Vettel obtient sa sixième victoire consécutive et son quatrième titre consécutif de champion du monde en portant son avance sur Fernando Alonso, onzième de la course, à 115 points à trois Grands Prix de la fin. Il gratifie le public d'une série de donuts en plein milieu de la ligne droite des stands pour fêter l'événement. Quadruple champion du monde à 26 ans, il rejoint Alain Prost au palmarès et égale les séries de Juan Manuel Fangio de 1954 à 1957 et de Michael Schumacher entre 2000 et 2004. Il est le plus jeune pilote à atteindre ce total.

En remportant le Grand Prix d'Abu Dhabi, Sebastian Vettel égale le record de sept victoires consécutives de Michael Schumacher (entre Grand Prix automobile d'Europe 2004 et le Grand Prix automobile de Hongrie 2004). En remportant ensuite le Grand Prix des États-Unis, il devient ainsi le premier pilote de l'histoire à remporter huit Grands Prix consécutifs sur une saison. Pendant qu'il effectue une nouvelle série de donuts au milieu de son tour d'honneur sur le bitume texan, Vettel s'adresse à son stand par radio : « Je reste sans voix. Nous devons absolument nous rappeler de ces journées, car nous n'avons aucune garantie que cela durera pour toujours. Je vous aime les gars ». Enfin, le 24 novembre au Brésil, il conclut sa saison sur un neuvième succès consécutif, égalant la série d'Alberto Ascari à cheval sur 1952 et 1953 et le record de treize victoires sur une saison établi par Michael Schumacher en 2004.

2014 : Dernière saison avec Red Bull :

À Melbourne lors du Grand Prix inaugural, il n'atteint pas la dernière phase des qualifications et, parti douzième, il abandonne après trois tours de course. En Malaisie, qualifié en première ligne derrière Lewis Hamilton, il se classe troisième de la course. Une semaine plus tard, lors du Grand Prix de Bahreïn, Vettel rencontre des problèmes moteur et termine sixième de la course, derrière son équipier qui le passe en fin d'épreuve.

Pour le retour en Europe, en Espagne, Sebastian Vettel connaît un weekend difficile avec de nombreux problèmes techniques. Le vendredi, il ne parvient pas à faire plus de quatre tours en essais à cause d'une panne de boîte de vitesse qui provoque son recul de cinq places sur la grille de départ. En adoptant une stratégie de course agressive, il finit l'épreuve quatrième. Lors du Grand Prix de Monaco, il abandonne pour la deuxième fois de la saison à cause d'un problème au niveau du turbocompresseur. Au Canada, où les Mercedes sont en proie à des problèmes de puissance, il termine troisième et assiste à la première victoire en Formule 1 de son coéquipier Daniel Ricciardo. Au Grand Prix de Grande-Bretagne, qualifié en première ligne pour la première fois de la saison, il perd quatre places en un tour et termine cinquième après une passe d'armes âpre avec Fernando Alonso en fin de course. Au Grand Prix de Hongrie, deuxième derrière Rosberg sur la grille de départ, il termine huitième après un tête-à-queue tandis que son coéquipier Ricciardo remporte l'épreuve.

En Belgique, après la pause estivale, Vettel se qualifie en troisième position à plus de deux secondes des Mercedes ; le lendemain, après deux erreurs en début de course, il se classe cinquième quand son coéquipier remporte une seconde victoire consécutive. Il réalise sa meilleure performance de la saison à Singapour en se classant deuxième. Au Grand Prix du Japon, après quinze manches sans victoire, il annonce qu'il quittera Red Bull Racing à la fin de la saison ; il termine troisième de la course, juste devant son coéquipier et, profitant de l'abandon de Fernando Alonso accède à la quatrième place du championnat du monde. Il se classe ensuite huitième à Sotchi, septième à Austin et cinquième à Interlagos, ce qui lui permet de conserver la quatrième place au championnat.

Le 20 novembre, avant la dernière manche de la saison à Abu Dhabi, il est annoncé officellement chez Ferrari où il remplace Fernando Alonso et fera équipe avec Kimi Räikkönen à partir de 2015 et pour trois ans ; il arborera le no 5 comme numéro permanent en Formule 1. Il explique ainsi sa décision : « Quand j'étais enfant, Michael Schumacher dans la voiture rouge était mon idole, et c'est aujourd'hui un incroyable honneur d'avoir finalement la chance de conduire une Ferrari. J'avais déjà eu un avant-goût de ce que l'esprit Ferrari signifie lorsque j'ai remporté ma première victoire à Monza en 2008 avec un moteur du cheval cabré conçu à Maranello. La Scuderia a une grande tradition dans ce sport et je suis particulièrement motivé pour l'aider à revenir au sommet. Je mettrai mon âme et mon coeur pour que cela se réalise. » Il termine cinquième du championnat sans aucune victoire ou pole position depuis 2007 avec 167 points.

A noter

* Pour son tout premier Grand Prix à Indianapolis, il devient à seulement 19 ans, 11 mois et 14 jours le plus jeune pilote de l'histoire de la Formule 1 à inscrire un point, celui de la huitième place.
* Lors du Grand Prix du Japon, il devient à seulement 20 ans, 2 mois et 27 jours le plus jeune pilote de de l'histoire de la Formule 1 à mener une course et cela pendant 3 tours.
* Il est à 21 ans, 2 mois et 11 jours, à l'issue des essais qualificatifs du Grand Prix d'Italie 2008, le plus jeune poleman de l'histoire de la Formule 1, et le lendemain le plus jeune vainqueur de l'histoire de la Formule 1.
* Il est à 23ans 4 mois 11 jours, le plus jeune champion du monde à l'issue de la saison 2010
* En 2012, il remporte son troisième titre de champion du monde, et devient le 9ème pilote le plus titré en F1.
* En 2013, il remporte son quatrième titre de champion du monde d'affilée, et devient le 4ème pilote le plus titré en F1.
* En 2013, il remporte 9 Grands Prix d'affilée, battant ainsi le record de Michael Schumacher, égalant celui d'Alberto Ascari.

Statistiques en Formule 1

(Après le Grand Prix d'Abu Dhabi 2014)

Champion du Monde en 2010, 2011, 2012 et 2013

* Nombre de saisons en F1 : 9
* Grands Prix disputés : 139 (146 engagements)
* 7 coéquipiers : Robert Kubica, Nick Heidfeld, Vitantonio Liuzzi, Sébastien Bourdais, Mark Webber, Daniel Ricciardo et Kimi Räikkönen.
* 4 constructeurs : BMW (2007), Scuderia Toro Rosso (2007-2008), Red Bull Racing (2009-2014) et Ferrari (Depuis 2015)
* Victoires : 39 (soit 28,06 %)
* Points marqués : 1618
- Moyenne de points par GP : 11,64 pts
- Moyenne de points par saison : 179,78 pts
* Poles Positions : 45 (soit 32,37 %)
* Départs en première ligne : 67 (soit 48,20 %)
* Deuxième places en Grand Prix : 14 (soit 10,07 %)
* Troisième places en Grand Prix : 13 (soit 9,35 %)
* Meilleurs tours : 24 (soit 17,27 %)
* Podiums : 66 (soit 47,48 %)
* Grands Prix Dans les points : 107 (soit 76,98 %)
* Nombre de Grands Prix en ayant mené : 66 (soit 47,48 %)
* Tours en tête : 2438 (soit 32,73 %)
* Kms en tête : 12889 (soit 33,95 %)
* Tours parcourus : 7448
* Kms parcourus : 37965
* Hat tricks : 8
* Grands Chelems : 4
* Abandons : 24 (soit 17,27 %)

Parcours en sport automobile

* 1995 - 2002 : Karting.
* 2003 : Championnat d'Allemagne de Formule BMW : 2ème.
* 2004 : Championnat d'Allemagne de Formule BMW : 1er.
* 2005 : Championnat Formule 3 Euroseries : 5ème.
* 2006 : Championnat du monde de Formule 1 : 3ème pilote. (BMW)
* 2007 : Formula Renault 3.5 Series : 5ème.
* 2007 : Championnat du monde de Formule 1 : 14ème. (BMW puis Scuderia Toro Rosso)
* 2008 : Championnat du monde de Formule 1 : 8ème. (Scuderia Toro Rosso)
* 2009 : Championnat du monde de Formule 1 : 2ème. (Red Bull Racing)
* 2010 : Championnat du monde de Formule 1 : 1er. (Red Bull Racing)
* 2011 : Championnat du monde de Formule 1 : 1er. (Red Bull Racing)
* 2012 : Championnat du monde de Formule 1 : 1er. (Red Bull Racing)
* 2013 : Championnat du monde de Formule 1 : 1er. (Red Bull Racing)
* 2014 : Championnat du monde de Formule 1 : 5ème. (Red Bull Racing)
* 2015 : Championnat du monde de Formule 1 : ??. (Ferrari)

Source : Wikipédia

_________________
Image
Fan de Kimi Raikkonen et Stoffel Vandoorne


Dernière édition par raks le Mer 26 Déc 2007 21:27, édité 1 fois.



Ven 21 Déc 2007 23:58
Profil Site Internet
Pilote F1
Pilote F1

Inscription: Mer 19 Sep 2007 18:24
Messages: 1056
Localisation: Ouest
Message 
Encore un pilote que j'adores par ses analyses à comprendre très vite, tout l'avenir est devant lui un futur très grand, il apprendra vite auprès de Sébastien,
l'Allemagne à trouvé son nouveau Grand Champion comme l'a dit Michael, mais je le savais avant lui ce n'était pas une surprise pour moi !!!
Il à démontré tout son potentiel, lorsqu'il à gagné à wembley avec son coéquipier Michael la Finale. :fantastic


Lun 24 Déc 2007 00:29
Profil
Pilote de top team
Pilote de top team
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 19 Nov 2007 18:58
Messages: 2474
Âge: 23
Localisation: Mainvilliers (Eure et Loire )28
Message 
En tous cas il a la confiance de ses président ! :) J'espere qu'il reussira a brillé cette saison !

:D

_________________
Image


Dim 20 Jan 2008 14:46
Profil YIM
Webmaster FF1
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 21 Fév 2007 19:30
Messages: 16573
Âge: 31
Message 
Sebastian Vettel sera une Big Star
En 2008, ce sera le chouchou!

--------------------------------------------------------------------------------

Image

Le propriétaire de l'écurie Toro Rosso, Dietrich Mateschitz est convaincu que Sebastian Vettel, un de ses pilotes, sera une 'grande star' cette saison.

Toro Rosso a ouvert ses portes à Sebastian Vettel mi 2007. L'allemand a marqué les foules en terminant le GP de Chine en 4ème position, juste une semaine après avoir gâché une possible place sur le podium après s'être brisé derrière la voiture de sécurité au Japon.

Après avoir été libéré de ses engagements avec Bmw Sauber, Vettel a pu rejoindre Toro Rosso, Mateschitz pense que le jeune Allemand aura un futur lumineux.

"Vettel est l'un des jeunes hommes avec un potentiel extraordinaire. Il est rapide, il est intelligent, et il est très intéressé par le côté technique. Il a tout pour devenir une véritable star et avoir le premier rôle. Son futur semble plus que brillant."

Mateschitz a ajouté qu'il s'attend à ce que Sebastien Bourdais, équipier de Vettel livre exactement ce que l'équipe attend de lui cette année, surtout que la Scuderia Toro Rosso a connu une fin de saison 2007, assez compétitive et intéressante.

"Bourdais proposera les espérances que nous avons placé en lui, j'en suis certain" explique Mateschitz. " STR pourra être au coeur des débats avec la force de ces deux pilotes."

Sabrina Beaudoin pour Go-F1.com


Dim 20 Jan 2008 15:06
Profil
Pilote de Kart
Pilote de Kart
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 20 Jan 2008 13:58
Messages: 93
Âge: 23
Localisation: Tourcoing (59)
Message 
Mon petit protégé !! :D
Vettel à l'avenir prometteur, le voila le succeseur de Schumi, je vous le dit moi ! :mrgreen:

Bonnes chances pour 2008, et surtout marque le plus de points possibles !! :o

_________________
Image


Mar 22 Jan 2008 14:52
Profil
Double champion du monde
Double champion du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 30 Oct 2007 13:45
Messages: 9200
Âge: 25
Localisation: Asnières (92)
Message 
A quand les Hamilton vs Vettel ? 8-)

_________________
:mas :ham
Vivre ce n'est pas seulement respirer, c'est aussi avoir le souffle coupé.


Mar 22 Jan 2008 15:36
Profil
Pilote de top team
Pilote de top team
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 10 Oct 2007 12:04
Messages: 3864
Âge: 34
Localisation: Créteil (94000)
Message Vettel
:arrow: Je suis convaincu que Vettel est un très bin pilote :!:

:arrow: reste à voir si la Toro Rosso va lui permettre de briller :wink:

_________________
Image


Mar 22 Jan 2008 15:41
Profil Site Internet
Pilote F1
Pilote F1
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 18:35
Messages: 1785
Âge: 25
Localisation: Sur la plus haute marche du podium
Message 
Un futur grand ! je pense que c'est peut etre le futur schumi ! c'est bien que des jeunes pilotes puissent démontrer leurs potentiels ! 8-)

_________________
Fan de Schumi, de Kimi et supporter des pilotes français


Jeu 14 Fév 2008 23:07
Profil
Pilote de top team
Pilote de top team
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 20 Juin 2007 11:00
Messages: 3956
Âge: 23
Message 
Vettel est meilleur que Bourdais
Berger est conscient de la différence


Le co-propriétaire de la Scuderia Toro Rosso Gerhard Berger a admis que Sebastian Vettel pourrait dépasser son coéquipier débutant en F1 Sebastien Bourdais en qualification pour la première course.

Bourdais, actuel champion de la Champ Car World Séries, admettait il y a peu qu'il ne s'était pas habitué à la STR2-B avec peu de charge de combustible et munie de pneus nouveaux. En fait, le français a du mal en qualification.

"Aux essais, Vettel a été plus rapide que notre nouveau pilote, Bourdais," confirmait Berger à Motorsport Aktuell. La légende autrichienne expliquait que le changement de Champ Car à la F1 complique les choses pour Bourdais. "La bonne nouvelle c'est que dans de longs runs les deux sont égalés, mais en qualification Bourdais a besoin de s'améliorer. Vettel est un bon pilote, un pilote complet, qui a la vitesse et la qualité dans ses rapports, l'habilité et la motivation."

Sabrina Beaudoin
__________________________________________________

En même temps Bourdais vient de débuter en F1, alors que Vettel est déjà un petit expert !

_________________
Là rien que pour vous ...
Image


Dim 9 Mar 2008 09:53
Profil
Président de la FIA
Président de la FIA
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 6 Sep 2007 23:27
Messages: 15529
Âge: 28
Localisation: Ville Lumière
Message 
Sebastian Vettel fait déjà parler de lui !
Ce n'est qu'une rumeur qui se précise

Le pilote allemand, Sebastian Vettel est tellement bien considéré par Ferrari que le jeune pilote pourrait avoir l'occasion de rouler avec l'équipe italienne cette année.

La revue allemande Bild révèle qu'avec l'accord d'approvisionnement de moteur de Toro Rosso à Ferrari, l'équipe de Maranello pourrait mettre Vettel premier sur la liste des possibles pilotes de réserve pour un Grand Prix.

Si Kimi Raikkonen ou Felipe Massa, ce que l'on ne souhaite pas, avaient besoin d'être remplacés pour un Grand Prix en 2008, la situation aurait un effet curieux car Vettel serait remplaçant et devra être remplacé.

Bild indique aussi que BMW Sauber continue à avoir une option contractuelle avec Vettel pour un possible contrat en 2010.

Vettel s'est qualifié en 10ème position mais partira 9ème sur la grille de départ grâce au retrait de 5 places de Timo Glock.

Par Sabrina Beaudoin

Source : go-f1.com

_________________
Image
« Multi 21 Seb. Multi 21... » Webber - « Remember this one. » Rosberg - « The balance is so poor. » Hamilton
« I can't drive any slower. » Hamilton - «No! What is wrong with this car. » Grosjean
« Don't shout there fucker! I get out of the way when I have a chance, but not during fast corner. » Räikkönen


Sam 15 Mar 2008 16:12
Profil
Double champion du monde
Double champion du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 23 Fév 2007 01:32
Messages: 9607
Âge: 30
Localisation: Paris
Message 
Il ferait mieux de venir chez Renault, il paraîtrait qu'une place va pas tarder à se libérer :mrgreen:

_________________
Image


Sam 15 Mar 2008 16:39
Profil
Directeur d'equipe
Directeur d'equipe

Inscription: Sam 20 Oct 2007 13:13
Messages: 13488
Message 
Alomon a écrit:
Il ferait mieux de venir chez Renault, il paraîtrait qu'une place va pas tarder à se libérer :mrgreen:

:mrgreen: Remarques le boss de chez Torro Rosso à l'aire quand même plus coulant, donc il a peut'être quand même fait le bon choix :mrgreen:


Sam 15 Mar 2008 16:49
Profil
Pilote de top team
Pilote de top team
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 19 Nov 2007 18:58
Messages: 2474
Âge: 23
Localisation: Mainvilliers (Eure et Loire )28
Message 
Alomon a écrit:
Il ferait mieux de venir chez Renault, il paraîtrait qu'une place va pas tarder à se libérer :mrgreen:


T'es méchant toi avec Piquet :mrgreen: :mrgreen:

_________________
Image


Sam 15 Mar 2008 23:13
Profil YIM
Président de la FIA
Président de la FIA
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 6 Sep 2007 23:27
Messages: 15529
Âge: 28
Localisation: Ville Lumière
Message 
Vettel est lié à Red Bull
Tout le monde aime Sebastian

Protégé de Red Bull, Sebastian Vettel devrait rejoindre l’équipe « première » de la marque de boisson énergisante l’an prochain.

Conseiller de Dietrich Mateschitz pour le recrutement des pilotes, Helmut Marko affirme qu'il est probable que le jeune allemand quittera Toro Rosso pour Red Bull en 2009.

« Je pense qu’oui » affirme-t-il dans les colonnes du magazine Autosport. « C’est un garçon spécial qui est très mûr pour son âge. Il peut être très agressif dans la voiture, mais il est aussi technique et bien entraîné. Red Bull est à ses côtés depuis huit ans et nous avons un contrat pour quelques années supplémentaires ! »

Malgré un début de parcours chaotique en 2008 – Sebastian n’a pas encore terminé une course – le directeur de l’équipe Toro Rosso, Franz Tost a salué les aptitudes de Vettel et croit qu'il a le potentiel pour atteindre les sommets.

« C’est l'un des meilleurs jeunes pilotes. Ça fait quinze ans qu’il est en compétition, il est très mature sur le plan du pilotage. Mais il est aussi très intelligent et je pense que c’est une des clés de son succès » souligne Tost.

« Sebastian est d’un niveau beaucoup plus élevé que de nombreux autres pilotes – à la fois dans le cockpit et en dehors. Il sait qu'il peut faire le travail si on lui donne la bonne voiture. Il a déjà atteint un niveau très élevé et tout dépendra de voiture qu’on lui donnera la saison prochaine, mais il peut devenir un pilote de pointe » ajoute-t-il.

Copropriétaire de Toro Rosso, Gerhard Berger admet que Vettel lui rappelle un certain Michael Schumacher : « Michael l’a vu en karting, il a remarqué son potentiel, ce qui a été confirmé. D’une certaine manière, ils se ressemblent : le calme, l'approche systématique, l'amélioration constante tout au long du week-end. »

« Il se souvient de tout ce qu'il fait dans la voiture et l’explique aux ingénieurs avec précision. C’est très difficile de trouver un domaine où il a des faiblesses – sauf l’expérience » déclare l’ancien pilote autrichien. « Il garde les pieds sur terre, il est très confiant, mais pas arrogant. Nous traitons nos deux pilotes à égalité, mais Sebastian est dans l’équipe depuis un peu plus longtemps, et tout le monde l’aime ! »

Mais Berger dit qu’en dépit du contrat qui lie Vettel à Red Bull, il ne sait pas dans quelle équipe le jeune allemand roulera en 2009 : « Pour les trois prochaines années, il a un contrat avec Red Bull, pas Red Bull Racing. Et je ne sais pas où il sera l'année prochaine. »

J-P.K
© CAPSIS International


Source : f1-live.com

_________________
Image
« Multi 21 Seb. Multi 21... » Webber - « Remember this one. » Rosberg - « The balance is so poor. » Hamilton
« I can't drive any slower. » Hamilton - «No! What is wrong with this car. » Grosjean
« Don't shout there fucker! I get out of the way when I have a chance, but not during fast corner. » Räikkönen


Jeu 17 Avr 2008 02:15
Profil
Champion du monde F1
Champion du monde F1

Inscription: Jeu 22 Fév 2007 18:53
Messages: 6781
Âge: 31
Localisation: Belgique
Message 
Reste à voir si Coulthard compte prendre sa retraite fin d'année. Si c'est le cas, c'est sûr que Vettel sera titularisé à sa place.

_________________
Image
Fan de Kimi Raikkonen et Stoffel Vandoorne


Jeu 17 Avr 2008 07:25
Profil Site Internet
#23 Kiitos Heikki
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 23 Fév 2007 22:07
Messages: 26460
Âge: 24
Localisation: Le Mans (72)
Message 
Devinez ce que veut dire Vettel en allemand (enfin ceux à qui je l'ai dit sur msn sauront répondre ^^)

_________________
Image


Lun 21 Avr 2008 17:56
Profil Site Internet
Pilote F1
Pilote F1
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 18:35
Messages: 1785
Âge: 25
Localisation: Sur la plus haute marche du podium
Message 
ca ne veut rien dire car ce mot n'existe pas ! donc je ne sais pas d'ou tu tire ton info mais si c'est un traducteur en ligne c pas du tout fiable !

_________________
Fan de Schumi, de Kimi et supporter des pilotes français


Lun 21 Avr 2008 18:58
Profil
#23 Kiitos Heikki
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 23 Fév 2007 22:07
Messages: 26460
Âge: 24
Localisation: Le Mans (72)
Message 
Je le tire d'un dictionnaire franco-allemand particulièrement épais (au moins 10cm sans exagérer ^^) : vettel signifie vieille salope :lol:

_________________
Image


Lun 21 Avr 2008 19:00
Profil Site Internet
Champion du monde F1
Champion du monde F1

Inscription: Jeu 22 Fév 2007 18:53
Messages: 6781
Âge: 31
Localisation: Belgique
Message 
Mwé, j'ai du mal à y croire, scannage à l'appui svp :lol:

_________________
Image
Fan de Kimi Raikkonen et Stoffel Vandoorne


Lun 21 Avr 2008 19:31
Profil Site Internet
#23 Kiitos Heikki
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 23 Fév 2007 22:07
Messages: 26460
Âge: 24
Localisation: Le Mans (72)
Message 
J'ai pas de scanner, mais si quelqu'un peut regarder dans un dictionnaire pour confirmer mes dires... ^^

_________________
Image


Lun 21 Avr 2008 19:42
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5653 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 283  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB ©
Designed Vjacheslav Trushkin and Otagun.
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO