Poster un nouveau sujet RĂ©pondre au sujet  [ 4246 messages ]  Aller Ă  la page PrĂ©cĂ©dente  1 ... 209, 210, 211, 212, 213
[Topic unique] Romain Grosjean 
Auteur Message
Pilote GP2
Pilote GP2
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 8 Juil 2017 17:49
Messages: 406
Message 
Dernier message de la page précédente :
Je continue mes petites comparaisons entre les équipiers des pilotes de la grille (voir le topic sur Kimi), avec mon pilote préféré :mrgreen:

Fernando Alonso
Qualification : 0-7
Course : 1-6
Point : 0-13
Victoire : 0-0
PĂ´le : 0-0
Podium : 0-1

Kimi Raikkonen
Qualification : 18-18
Course : 8-28
Point : 210-375
Victoire : 0-2
PĂ´le : 0-0
Podium : 15-8

Pastor Maldonado
Qualification : 29-9
Course : 25-13
Point : 59-28
PĂ´le : 0-0
Victoire : 0-0
Podium : 1-0

Esteban Gutierrez
Qualification : 13-8
Course : 9-12
Point : 29-0
Victoire : 0-0
PĂ´le : 0-0
Podium : 0-0

Kevin Magnussen
Qualification : 12-8
Course : 10-10
Point : 28-19
Victoire : 0-0
PĂ´le : 0-0
Podium : 0-0

TOTAL
Qualification : 72-50
Course : 53-65
Point : 326-435
Victoire : 0-2
PĂ´le : 0-0
Podium : 15-9

C'est pas pour être méchant mais dans l'ensemble c'est vraiment pas glorieux et je me demande comment il ose croire qu'il va rejoindre Ferrari un jour.

En qualification, hormis Alonso, il rivalise avec les équipier, mais le soucis, c'est que aucun sont des flèches, y compris Raikkonen, qui est (ou plutôt était) généralement meilleur en course que sur un tour comme Button. En course, Grosjean offre pas un bilan impressionnant...

Une comparaison terrible et humiliante :

Gutierrez termine 5 fois devant Hulkenberg en 2013 lors des courses (14-5) et seulement une fois en qualification (18-1 !!!) avec une moyenne abyssale de 8 dixièmes (contre seulement 1 dixième avec Grosjean). En 2014, Sutil le bat 12 fois sur 19 en qualification et c'est plutôt kiff kiff en course. Sutil quoi.

Magnussen ? Il fait jeu égale avec Button en qualification mais l'Anglais est assez mauvais sur un tour (détruit par Hamilton 15-5 en 2012 et 16-4 par Alonso en 2016) mais existe pas en course contre le champion du monde 2009 (seulement 4 fois devant sur 19 courses, 55 points contre 126 points), plus au moins la même chose qu'avec Raikkonen et Grosjean chez Lotus. Ok je sais, des jeunes pilotes Vs des pilotes d'expérience mais Hamilton et Ocon prouvent qu'il est possible de faire automatiquement 50/50 avec eux dès la première saison. Et surtout, Magnussen peine à battre Palmer en 2016...12-9 en course comme en qualif...

Palmer vs Hulkenberg en 2017...Pas la peine de mettre les choses, ont a tous vu le carnage...

Bref en gros :
Grosjean légèrement meilleur que Magnussen lui-même légèrement meilleur que Palmer alors que Hulkenberg l'atomise du début jusqu'à la fin.
Grosjean pas si dominateur que ça sur Gutierrez alors que Hulkenberg le massacre du début jusqu'à la fin.
Grosjean l'Ă©quipier le plus facile pour Raikkonen.

:sarko

_________________
RIP George Romero (1940-2017)


Ven 12 Jan 2018 11:57
Profil
Pilote GP2
Pilote GP2
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 6 Nov 2012 13:31
Messages: 415
Message 
Attention Ă  ne pas trop se reposer sur les triangulaires.

Les pilotes évoluent, Grosjean y compris. Sûr, son bilan est peu flatteur face à Alonso et Räikkönen, mais face à ce dernier l'expérience lui a permis de progresser jusqu'à prendre les devants. Je pense que c'est un bien meilleur pilote que Gutierrez et Magnussen. Gutierrez est un rookie en 2013, tu penses vraiment que parce qu'il a bu la tasse face a Hulkenberg, il devrait en être de même face à Grosjean ? Je suis même pas certain qu'Hulkenberg soit meilleur que Grosjean à vrai dire. Ocon est plus convaincant face à Perez qu'Hulkenberg. Et pour revenir à la comparaison entre Grosjean et Gutierrez, 29 points face à zéro, même en y mettant des circonstances, ce n'est pas rien.

Je pense que la Haas 2017 est une bonne voiture mais qui n'a quasiment jamais ete optimisée correctement. D'où une irrégularité maximale en particulier de la part de Grosjean. Par contre quand la voiture était bien réglée, faisait bien fonctionner ses pneus, Grosjean était là. Ce que tes statistiques ne disent pas, c'est que Grosjean est rentré 5 fois en Q3, contre aucune pour Magnussen. C'est assez cinglant l'air de rien.

Après, tu cites Hamilton et Ocon, je pense qu'on est à peu près tous d'accord pour dire qu'il n'est pas de cette classe là.

_________________
Champion de Formula BMW Europe en 2010, champion d'Eurocup Formula Renault 2.0 en 2011, champion de Formula Renault 3.5 Series en 2012, champion de Blancpain GT Series en 2015, champion de Blancpain GT Series Sprint Cup en 2017. Robin Frijns, le plus grand pilote néerlandais de l'histoire.


Ven 12 Jan 2018 15:54
Profil
Pilote GP2
Pilote GP2
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 8 Juil 2017 17:49
Messages: 406
Message 
Ma comparaison avec Hamilton/Ocon, c'est pas pour le talent mais plutôt qu'un rookie est capable de faire aussi bien qu'un pilote d'expérience. Je sais bien conscient que Grosjean n'est pas un extra-terrestre comme Lewis mais Ocon n'est pas non plus un tueur en puissance.

Même un pilote sans grande expérience, être capable d'être au niveau de son équipier avec 3, 6, 12 ans d'expérience, c'est largement possible. Pourquoi par exemple Raikkonen domine rapidement Coulthard chez Mclaren malgré qu'il roule depuis 1994? Ou que Massa domine Villeneuve et va clairement avoir une marge de progression contre Schumacher en 2006 ? Ou que Vettel prend rapidement la mesure sur Webber ? Ou que Bottas bat Massa ? Quand Pérez, Magnussen et Grosjean échouent contre leurs champions d'équipier, c'est pas un hasard.

Grosjean n'a pas pris "les devants" sur Raikkonen avec l'expérience mais uniquement parce que le Finlandais lâche l'affaire. C'est pas une excuse mais simplement le contexte de l'époque.

Après Singapour, Raikkonen rentre en conflit avec Lotus, entre la signature chez Ferrari qui passe mal et le fait qu'il balance dans la presse les histoires de salaire non versé (pour le coup, Kimi a vraiment fait le crétin), Thibo Larue avait écrit un article sur son blog, il était devenu odieux avec l'équipe, avec des grandes tensions avec Boullier, Permane et Lopez, il venait plus dans les debriefings, il a boycotter plusieurs fois les journées promo du Jeudi, une termine le coude à la portière, quand Kimi est comme ça, c'est automatiquement visible dans les résultats.

Grosjean en profite pour refaire une santé après une 1ère partie de saison lamentable mais ce court instant de "gloire" pour Grosjean n'est qu'un lointain souvenir.

En 2012, c'est juste une occasion monstrueuse, de battre ou faire aussi bien qu'un ancien champion du monde pour ensuite rejoindre une meilleur Ă©curie.

HonnĂŞtement je pense que Grosjean n'est pas meilleur qu'en 2012-2013.

C'est toujours la même histoire. Quand son coéquipier est devant, c'est la faute de la voiture alors que c'est lui qui est simplement moins rapide, qu'il trouve pas les réglages ou qu'il galère toujours avec les freins, l'électronique, le Kers comme en 2013 ou je sais plus quoi encore, il va faire 2-3 belles courses mais le reste du temps, c'est pas terrible. C'est Magnussen en face quoi...La comparaison avec Palmer et Magnussen date de 2016 donc logiquement, Palmer possède plus d'expérience en 2017 contre Hulkenberg surtout chez Renault. Il y a pas de débat possible : 11-9 contre 15-1 en qualif' et course.

Pour moi, Hulkenberg est largement meilleur que le duo Haas, pourtant je considère pas l'Allemand comme un tueur. Il bosse dans la même catégorie qu'un Bottas ou Pérez.

_________________
RIP George Romero (1940-2017)


Sam 13 Jan 2018 03:16
Profil
Pilote GP2
Pilote GP2
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 6 Nov 2012 13:31
Messages: 415
Message 
Non non non, Grosjean n'a pas commencé à prendre la mesure de Räikkonen à Singapour, ça a commencé bien avant. A Silverstone il était devant en qualifs. Au Nürburgring il était devant une grande partie de la course avant les consignes d'équipe. Tout ça c'était bien avant la signature de Kimi chez Ferrari. Mais comme sur l'autre topic, il faut trouver des circonstances atténuantes à tout prix... 8-)

En 2012, c'est un ROOKIE. Son occasion monstrueuse, c'est celle d'avoir un vrai départ après la purge de 2009, et d'apprendre. Si tu t'attendais à ce qu'il batte directement Räikkonen, pas moi.

_________________
Champion de Formula BMW Europe en 2010, champion d'Eurocup Formula Renault 2.0 en 2011, champion de Formula Renault 3.5 Series en 2012, champion de Blancpain GT Series en 2015, champion de Blancpain GT Series Sprint Cup en 2017. Robin Frijns, le plus grand pilote néerlandais de l'histoire.


Sam 13 Jan 2018 12:09
Profil
Pilote GP2
Pilote GP2
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 8 Juil 2017 17:49
Messages: 406
Message 
TheFrijnsLegend a Ă©crit:
Non non non, Grosjean n'a pas commencé à prendre la mesure de Räikkonen à Singapour, ça a commencé bien avant. A Silverstone il était devant en qualifs. Au Nürburgring il était devant une grande partie de la course avant les consignes d'équipe. Tout ça c'était bien avant la signature de Kimi chez Ferrari. Mais comme sur l'autre topic, il faut trouver des circonstances atténuantes à tout prix... 8-)

En 2012, c'est un ROOKIE. Son occasion monstrueuse, c'est celle d'avoir un vrai départ après la purge de 2009, et d'apprendre. Si tu t'attendais à ce qu'il batte directement Räikkonen, pas moi.


Heu oué mais nan.

En Angleterre Grosjean a battu pour la 1ère fois Raikkonen de la saison en qualif' pour des poussières (7 millièmes !!!)

Raikkonen le passe dès le premier tour car Grosjean va faire de la merde au départ avec une légère touchette, Grosjean va être devant Kimi par le jeu de la voiture de sécurité mais il n'a clairement pas eu un bon rythme de course, Lotus donne rapidement une consigne car il va être déposé de toute manière et c'est le cas. Il abandonne plus tard dans l'avant dernier tour.

En Allemagne, il y a simplement eu des stratégies différentes entre eux, Raikkonen est devant en qualif comme en début de course, mais il va perdre du temps sur Hamilton qui bouchonne, comme souvent chez Lotus, Raikkonen fait sa spécialité avec des superbes gestions pneumatique et va faire un run final ultra rapide, il remonte entre 8 et 1s au tour sur Grosjean et Vettel, quand il arrive dans les rétros de Grosjean, ce dernier n'a aucune chance de résisté et il s'efface naturellement, Kimi joue la victoire contre Vettel ainsi que le titre encore à l'époque (une petite trentaine de point d'écart), Raikkonen colle ensuite 5 secondes à Grosjean en 4 tours et termine qu'à 1s de Vettel.

En quoi Romain prend la mesure ? :roll: Même en Hongrie, quand Grosjean prend la mesure sur Raikkonen en qualif comme en course, il va faire de la merde avec Button et raté le podium comme un bleu quand Raikkonen va encore faire une gestion discrète mais parfaite en course. En Belgique c'était douloureux la comparaison, j'avais vu la course en live, complètement déposé. Non vraiment, c'est vraiment qu'à Singapour que ça démarre. Et je pense pas que c'est un hasard.

Justement, il y a pas eu de marge de progression avec les années. C'est toujours la même histoire :| Le caractère de râleur en plus.

_________________
RIP George Romero (1940-2017)


Sam 13 Jan 2018 14:21
Profil
Pilote GP2
Pilote GP2
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 6 Nov 2012 13:31
Messages: 415
Message 
Karev92 a Ă©crit:
En Allemagne, il y a simplement eu des stratégies différentes entre eux, Raikkonen est devant en qualif comme en début de course, mais il va perdre du temps sur Hamilton qui bouchonne, comme souvent chez Lotus, Raikkonen fait sa spécialité avec des superbes gestions pneumatique et va faire un run final ultra rapide, il remonte entre 8 et 1s au tour sur Grosjean et Vettel, quand il arrive dans les rétros de Grosjean, ce dernier n'a aucune chance de résisté et il s'efface naturellement, Kimi joue la victoire contre Vettel ainsi que le titre encore à l'époque (une petite trentaine de point d'écart), Raikkonen colle ensuite 5 secondes à Grosjean en 4 tours et termine qu'à 1s de Vettel.

Il faut arrêter de réécrire l'histoire. Grosjean le laisse passer dans la chicane, après que Kimi ait passé plusieurs tours derrière lui. Il n'est pas évident du tout qu'il aurait pu passer sans l'aide du Français. Il n'y a quasi aucune différence entre les deux dans cette course, mais la stratégie va favoriser Grosjean sur le 1er arrêt et Kimi sur le 3e. De plus : explique-moi à quel moment il prend une seconde au tour à Vettel après son dernier arrêt.

http://en.mclarenf-1.com/index.php?page ... k%C3%B6nen

_________________
Champion de Formula BMW Europe en 2010, champion d'Eurocup Formula Renault 2.0 en 2011, champion de Formula Renault 3.5 Series en 2012, champion de Blancpain GT Series en 2015, champion de Blancpain GT Series Sprint Cup en 2017. Robin Frijns, le plus grand pilote néerlandais de l'histoire.


Sam 13 Jan 2018 21:13
Profil
Pilote GP2
Pilote GP2
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 8 Juil 2017 17:49
Messages: 406
Message 
TheFrijnsLegend a Ă©crit:
Karev92 a Ă©crit:
En Allemagne, il y a simplement eu des stratégies différentes entre eux, Raikkonen est devant en qualif comme en début de course, mais il va perdre du temps sur Hamilton qui bouchonne, comme souvent chez Lotus, Raikkonen fait sa spécialité avec des superbes gestions pneumatique et va faire un run final ultra rapide, il remonte entre 8 et 1s au tour sur Grosjean et Vettel, quand il arrive dans les rétros de Grosjean, ce dernier n'a aucune chance de résisté et il s'efface naturellement, Kimi joue la victoire contre Vettel ainsi que le titre encore à l'époque (une petite trentaine de point d'écart), Raikkonen colle ensuite 5 secondes à Grosjean en 4 tours et termine qu'à 1s de Vettel.

Il faut arrêter de réécrire l'histoire. Grosjean le laisse passer dans la chicane, après que Kimi ait passé plusieurs tours derrière lui. Il n'est pas évident du tout qu'il aurait pu passer sans l'aide du Français. Il n'y a quasi aucune différence entre les deux dans cette course, mais la stratégie va favoriser Grosjean sur le 1er arrêt et Kimi sur le 3e. De plus : explique-moi à quel moment il prend une seconde au tour à Vettel après son dernier arrêt.

http://en.mclarenf-1.com/index.php?page ... k%C3%B6nen


J'ai revu la course récemment car pendant la pause, j'aime bien me refaire des belles courses des années 1990-2010.

Comme j'ai dit, en Allemagne c'est une histoire de stratégie qui décide des positions contrairement en Angleterre ou Romain n'a jamais eu le rythme de son équipier, Grosjean était rapide ce week-end là. Le début de course est assez proche, les RB domine un peu la course, derrière c'est proche entre Hamilton et les Lotus. Raikkonen rentre rapidement au stand avec Webber, une mauvaise idée car il va perdre un temps fou dans le trafic, même chose pour l'Australien, pendant ce temps Vettel et Grosjean en profite avec le champ libre et creuse l'écart. Il va avoir environ dix secondes de retard sur les deux hommes de tête, il remonte progressivement sur Grosjean qui n'arrive plus à suivre Vettel, il va avoir un SC qui va remettre le peloton proche, mais Raikkonen va faire un long run avec les Pirelli avec une superbe gestion, il roule très vite avec les pneus usés car Vettel et Grosjean sont dans le trafic à leur tour, et quand il chausse les pneus neufs, il remonte comme un missile sur eux. Grosjean n'arrive plus à suivre Vettel et n'a plus aucune chance de victoire, au point que Alonso remonte sur lui malgré la faiblesse de la Ferrari ce week-end là, tu pense sérieusement qu'il va retenir Raikkonen sans la consigne ? Quand Grosjean le laisse passé, il reste 4 tours et demi et Raikkonen lui colle 4 secondes. Impossible qu'il lutte, il galère trop avec les pneus contre des pneus neufs, Raikkonen remonte comme une flèche sur Vettel mais il reste que 2 tours, il termine qu'à une seconde de l'Allemand.

Après je te l'accorde, en Allemagne c'est difficile de savoir qui des deux est meilleur, en début de course il avait le même rythme de course, c'est surtout des faits de course qui va faire dicte la suite...Grosjean profite de l'erreur de Lotus avec Raikkonen de le faire ressortir dans le trafic aussitôt dans la course mais ensuite c'est complètement l'inverse. C'est simplement une excellente course des deux pilotes mais Grosjean n'a certainement pas pris la mesure sur Raikkonen par la force. En Hongrie c'était déjà plus flagrant mais Grosjean arrive rarement à tout mettre en bout.

Je parle de Singapour mais j'avais complètement oublie que Raikkonen échoue en Q2 avec son mal de dos véridique (il va avoir une opération du dos ensuite ainsi que des piqûres anesthésiques avant le départ par le médecin de Vettel), en course il fait une superbe remontée mais il profite clairement de la panne de Grosjean pour le podium mais normalement Grosjean devait finir 3e et Raikkonen 4e...C'est pas impressionnant quand l'un démarre 13e pendant que l'autre est 3e ou 2e je sais plus.

En 2013, Grosjean domine véritablement Raikkonen qu'en Malaisie, Corée (mais Grosjean rate totalement son restart, il y a toujours une petite erreur qui fait la différence entre eux, c'est ça le problème), le Japon ou il y a pas eu photo', l'Inde mais c'est difficile de faire une comparaison direct, encore une fois avec des stratégies complètement différente, Grosjean foire sa qualif', Raikkonen lutte pour la P2 quasi la course entière mais sa stratégie est trop agressif et les pneus s’effondre dans les derniers tours, Grosjean fait une superbe remontée mais je suis pas certain qu'il était spécialement plus rapide ce jour-là et Abu Dhabi c'est impossible de savoir, Raikkonen va partir du fond de grille car voiture déclassé.

En revanche Raikkonen détruit Grosjean en Australie (1mn dans la tronche), Chine, Bahrein, Monaco, Canada, Angleterre, Belgique. Le reste c'est plus difficile à savoir, Grosjean abandonne rapidement en Espagne, en Italie le Finlandais pète son aileron en début de course car il va avoir un méga freinage devant lui, 100% fait de course et va être bon dernier mais il termine qu'à quelques secondes de Grosjean totalement hors du rythme car la Lotus est archi lente ce week-end là (moteur Renault ? :lol: ) puis Raikkonen ne roule pas les deux dernières courses.

Enfin bref, Grosjean est rarement Ă©tait plus rapide que lui sur la saison et l'Ă©cart le montre bien. 55 points avec les deux courses en moins, sinon c'est 183-114.

Pérez aussi a fait quelques courses meilleur que Button en 2013 mais l'écart reste conséquent sur le long de la saison...

_________________
RIP George Romero (1940-2017)


Dim 14 Jan 2018 04:34
Profil
Afficher les messages postĂ©s depuis:  Trier par  


Poster un nouveau sujet RĂ©pondre au sujet  [ 4246 messages ]  Aller Ă  la page PrĂ©cĂ©dente  1 ... 209, 210, 211, 212, 213


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas Ă©diter vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller Ă :  
Powered by phpBB ©
Designed Vjacheslav Trushkin and Otagun.
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO