Poster un nouveau sujet R√©pondre au sujet  [ 10131 messages ]  Aller √† la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 507  Suivante
[Topic unique] Kimi R√§ikk√∂nen 
Auteur Message
Double champion du monde
Double champion du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 23 Fév 2007 01:32
Messages: 9607
√āge: 30
Localisation: Paris
Message [Topic unique] Kimi R√§ikk√∂nen
Kimi Räikkönen Edité par Moux. MK : février 2012, MK : janvier 2013, Cladounnet : 07/03/15

Image

Kimi Matias R√§ikk√∂nen (n√© le 17 octobre 1979 √† Espoo, en Finlande) est un pilote automobile finlandais, champion du monde de Formule 1 en 2007. Les m√©dias l'ont surnomm√© ¬ę Iceman ¬Ľ en raison de sa capacit√© de conserver son sang-froid en toutes circonstances ainsi que son temp√©rament assez r√©serv√©.

Il fait ses débuts en Formule 1 en 2001 avec l'écurie suisse Sauber. En 2002, il rejoint l'écurie McLaren-Mercedes avec laquelle il termine deux fois vice-champion du monde, en 2003 et 2005. Après cinq saisons sans parvenir à remporter le titre, il rejoint la Scuderia Ferrari. Dès sa première saison au sein de sa nouvelle équipe, il devient champion du monde en devançant sur le fil Lewis Hamilton et Fernando Alonso à l'issue de l'ultime Grand Prix de la saison à Autodromo José Carlos Pace.

Fin 2009 Ferrari met un terme au contrat le liant √† R√§ikk√∂nen, ce qui l'incite √† quitter la Formule 1 pour se reconvertir dans le Championnat du monde des rallyes au sein du Citro√ęn Junior Team et du Ice One Racing, o√Ļ il termine dixi√®me du championnat en 2010 et 2011. En 2012, Kimi R√§ikk√∂nen fait son retour en Formule 1 avec Lotus F1 Team et prolonge son contrat pour 2013 au lendemain du Grand Prix automobile d'Inde 2012.

Biographie

Encore enfant, Kimi R√§ikk√∂nen d√©couvre la comp√©tition automobile par l'interm√©diaire du karting, qu'il commence √† pratiquer d√®s l'√Ęge de 8 ans. En 1999, il participe pour la premi√®re fois √† des courses de monoplaces et se fait remarquer imm√©diatement : il remporte les quatre courses auxquelles il participe en Formule Renault. En 2000, il remporte le championnat britannique en remportant sept courses sur les dix qui figuraient au calendrier.

2001 : Débuts prometteurs chez Sauber :

Une telle performance attire l'attention des responsables des √©curies de Formule 1, et, apr√®s des essais au cours desquels il √©tonne les ing√©nieurs de l'√©curie suisse Sauber, Peter Sauber l'engage pour la saison 2001. La FIA h√©site √† accorder la super licence ‚ÄĒ s√©same indispensable pour pouvoir piloter en Formule 1 ‚ÄĒ √† un si jeune pilote, qui parait totalement inexp√©riment√©, ayant seulement disput√© dix-sept courses en monoplace. (13 victoires, 3 podiums et 1 abandon)

Apr√®s avoir finalement obtenu sa super licence, d'abord √† titre provisoire, le pilote finlandais dispute la saison 2001 chez Sauber-Petronas, aux c√īt√©s de l'Allemand Nick Heidfeld, prot√©g√© de McLaren Mercedes, saison au cours de laquelle il terminera deux fois √† la 4e place. Une performance qui parut amplement suffisante √† McLaren-Mercedes pour l'engager ‚ÄĒ au d√©triment de son co√©quipier √† qui la place semblait promise ‚ÄĒ pour remplacer un autre Finlandais, Mika H√§kkinen, parti √† la retraite.

2002-2006 : Cinq saisons sans titre chez McLaren-Mercedes :

En 2002, la McLaren MP4-17 n'est pas la voiture la plus fiable du plateau, mais cela n'emp√™che pas Kimi de prendre rapidement la mesure de son exp√©riment√© √©quipier David Coulthard ‚ÄĒ qui dispute sa septi√®me saison chez McLaren-Mercedes ‚ÄĒ et de terminer 6e au classement final du championnat, avec 4 podiums et un record du tour √† la cl√©. Il passe proche de sa premi√®re victoire √† l'occasion du Grand Prix de France, o√Ļ pi√©g√© par une train√©e d'huile, il doit c√©der le commandement de l'√©preuve √† Michael Schumacher √† quelques boucles de l'arriv√©e.

En 2003, au volant d'une monoplace qui n'est qu'une évolution de celle de la saison précédente, il s'octroie sa première victoire en début de saison lors du GP de Malaisie. Il est également déclaré vainqueur dans la confusion de l'épreuve suivante au Brésil avant que quelques jours plus tard, la FIA ne reconnaisse une erreur et accorde finalement la victoire à Giancarlo Fisichella. D'une grande régularité tout au long de l'année, il se positionne comme un candidat au titre mondial que sont également en mesure de briguer Michael Schumacher et le colombien Juan Pablo Montoya (Williams-BMW). Au Grand Prix du Japon, dernière manche du championnat, il est le seul pilote encore en mesure de ravir le titre à Schumacher, qui compte neuf points d'avance sur lui. Mais sa deuxième place (la septième de la saison) est insuffisante pour devancer le pilote allemand et l'oblige à se contenter du titre de vice-champion du monde.

Ses espoirs de bien figurer au championnat 2004 sont rapidement douch√©s par le manque de comp√©titivit√© de la nouvelle McLaren, la MP4-19, qui s'av√®re en outre d'une fiabilit√© douteuse. Sa premi√®re moiti√© de saison est catastrophique, avec seulement deux arriv√©es et un point inscrit en sept courses. Au Grand Prix de France, McLaren sort une profonde √©volution de sa monoplace, la McLaren MP4-19B, qui permet enfin √† Kimi de se battre avec les meilleurs. A Silverstone, apr√®s avoir r√©alis√© la pole position, il termine deuxi√®me derri√®re l'intouchable Ferrari F2004 de Michael Schumacher. Puis, au GP de Belgique, malgr√© une qualification rat√©e, il se hisse rapidement en premi√®re place et apr√®s une course √† rebondissements au cours de laquelle la voiture de s√©curit√© dut intervenir √† trois reprises, il d√©croche la deuxi√®me victoire de sa carri√®re en contenant les assauts de Michael Schumacher. Deux nouveaux podiums en fin de saison (troisi√®me en Chine puis deuxi√®me au Br√©sil o√Ļ il s'est battu pour la victoire avec Juan Pablo Montoya) ne l'emp√™chent pas de terminer √† une d√©cevante 7e place place au championnat avec seulement 45 points.

En 2005, Kimi connait encore un d√©but de saison difficile. Relativement performantes en course (comme le prouvent son meilleur tour en Malaisie et celui de son co√©quipier d'un jour Pedro de la Rosa √† Bahrein), les McLaren sont handicap√©es par des qualifications rat√©es o√Ļ elles peinent √† faire monter en temp√©rature leurs pneus. Une modification du train avant et de la r√©partition des masses permettent de rectifier le tir √† partir du Grand Prix de Saint-Marin, o√Ļ Kimi r√©alise la pole, avant d'√™tre contraint √† l'abandon. Fiabilit√© et performances se combinent enfin lors des Grands Prix d'Espagne et de Monaco qu'il domine outrageusement mais au terme desquels il reste √† distance respectable du leader du championnat du monde Fernando Alonso, auteur quant √† lui d'un d√©but de saison quasiment sans faute sur sa Renault. Un troisi√®me succ√®s cons√©cutif lui semble promis lors du GP d'Europe sur le Nurburgring mais les vibrations caus√©es par un "plat" sur son pneu provoquent une spectaculaire casse de sa suspension √† l'entame du dernier tour et offrent la victoire √† Fernando Alonso. Raikkonen renoue avec la victoire au Canada et reprend 10 points √† Alonso mais est ensuite victime d'ennuis techniques √† r√©p√©tition, notamment sur son moteur Mercedes : en France et en Grande-Bretagne, p√©nalis√© de dix places sur la grille en raison de casses moteurs lors des essais, il est contraint √† de spectaculaires remont√©es dans le peloton, qu'il ach√®ve √† chaque fois derri√®re Alonso. Pire, en Allemagne, la casse moteur intervient en course alors qu'il dominait les d√©bats et permet √† Alonso de creuser encore un peu plus l'√©cart au championnat.
La supériorité du duo Raikkonen/McLaren se concrétise à nouveau en Hongrie et en Turquie. En Italie à nouveau pénalisé à l'issue des qualifications (alors qu'il avait réalisé la pole), il termine 4e, mais s'impose en Belgique et conserve un infime espoir de titre mondial. Ses chances d'être titré s'envolent définitivement au GP du Brésil, antépénultième manche de la saison, qu'il termine deuxième devant Fernando Alonso, lequel décroche son premier titre de champion du monde. Pour l'honneur, Raikkonen s'impose avec classe lors de la manche suivante au Japon : parti de l'avant dernière ligne, à la 17e place, il fournit un effort tout au long du Grand Prix pour se rapprocher de la tête de course. Dans les derniers tours, il se lance à l'assaut de la première place détenue par Giancarlo Fisichella (Renault) qu'il parvient à dépasser à l'entame de l'ultime boucle en lui faisant l'extérieur dans le premier virage du circuit en fin de ligne droite des stands.

La saison 2006 est une nouvelle ann√©e blanche pour Kimi, dont les performances sont handicap√©es par un mat√©riel qui ne peut lutter √† armes √©gales avec celui des pilotes Renault et Ferrari. Le climat dans l'√©curie McLaren s'est d√©t√©rior√© apr√®s l'annonce d√®s le mois de d√©cembre 2005 du recrutement du champion du monde Fernando Alonso pour la saison 2007. Devant l'impossibilit√© de se battre pour la victoire, le co√©quipier de Kimi, Juan Pablo Montoya jette l'√©ponge en milieu de saison et annonce son d√©part pour le championnat Nascar en 2007. Il est remplac√© par le pilote d'essais Pedro de la Rosa, qui termine la saison. Kimi n'obtient aucune victoire et doit se contenter de quelques coups d'√©clat g√Ęch√©s par ces d√©faillances techniques (6 abandons) et le moindre niveau de performance de la McLaren MP4-21. Sollicit√© par les trois √©curies de pointe pour la saison 2007, Kimi fait attendre sa d√©cision. √Čchaud√© par cette saison catastrophique, il d√©cide de quitter au bout de quatre saisons McLaren-Mercedes, o√Ļ il ne sera pas parvenu √† obtenir le titre de champion du monde que son talent laissait esp√©rer. N'ayant pas confiance dans l'avenir de Renault, malgr√© les deux titres que cette √©curie vient de remporter, il donne finalement sa pr√©f√©rence √† la prestigieuse Scuderia Ferrari, qui annonce le 10 septembre 2006 son recrutement pour remplacer Michael Schumacher, qui vient d'annoncer son retrait de la comp√©tition √† la fin de la saison.

2007 : Une succession risquée mais conquérante chez Ferrari :

√Ä peine install√© dans sa nouvelle √©curie, Kimi R√§ikk√∂nen d√©bute la saison 2007 en fanfare. Lors du premier Grand Prix, en Australie, il devient le premier pilote Ferrari depuis Juan Manuel Fangio en 1956 √† r√©ussir un ¬ę hat-trick ¬Ľ (Pole position, meilleur tour en course, victoire) d√®s sa premi√®re course en rouge. Ces d√©buts tonitruants laissent bien augurer de la mani√®re dont Kimi va pouvoir assumer la d√©licate succession du septuple champion du monde Michael Schumacher dont il a la charge.

Mais, lors des deux courses suivantes, il est domin√© par le champion du monde en titre Fernando Alonso (McLaren-Mercedes) au GP de Malaisie, puis par son co√©quipier Felipe Massa au GP de Bahre√Įn et termine chaque fois sur la 3e marche du podium, devanc√© √©galement par le surprenant d√©butant Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes). Contraint √† l'abandon d√®s le d√©but de la course (9e tour) en raison de probl√®mes √©lectriques, lors du GP d'Espagne ‚ÄĒ remport√© √† nouveau par son co√©quipier, qui le domine √©galement en qualification ‚ÄĒ Kimi, qualifi√© en 16e position √† Monaco, o√Ļ la place sur la grille a une importance primordiale en raison de la quasi-impossibilit√© de d√©passer, parvient p√©niblement √† entrer dans les points, r√©coltant celui de la 8e place, en terminant √† un tour du vainqueur (Fernando Alonso) au terme d'une course anonyme au cours de laquelle il resta englu√© dans le peloton.

Au terme de la campagne ¬ę am√©ricaine ¬Ľ, qui voit les deux premi√®res victoires du jeune Lewis Hamilton, Kimi, qui termine 5e au Canada et 4e √† Indianapolis pour le GP des √Čtats-Unis, se retrouve distanc√© au championnat. Il r√©agit en remportant le GP de France ainsi que celui de Grande-Bretagne d'une mani√®re qui n'est pas sans rappeler la strat√©gie qu'utilisait parfois Michael Schumacher. En effet, c'est gr√Ęce √† des arr√™ts aux stands d√©cal√©s qu'il a remport√© ces deux courses, en effectuant en fin de deuxi√®me relais, une s√©rie de tours tr√®s rapides avant le second ravitaillement. Cette tactique lui permit par deux fois de ressortir des stands en t√™te, √† Magny-Cours en devan√ßant son co√©quipier Felipe Massa, √† Silverstone Alonso.

Il conna√ģt la malchance au Nurburgring lorsqu'apr√®s une avoir r√©alis√© la pole position, il est contraint √† l'abandon sur panne m√©canique. En Hongrie, si les Ferrari sont domin√©es en qualifications par les McLaren, il parvient n√©anmoins √† r√©duire l'√©cart en course et finit dans les √©chappements d'Hamilton, reprenant ainsi 8 points √† son co√©quipier Felipe Massa. En Turquie, il ne se qualifie que troisi√®me sur la grille, malgr√© une voiture moins charg√©e en essence que l'auteur de la pole position, Massa. Cette performance mitig√©e plombe sa course puisque, contraint √† des arr√™ts aux stands pr√©coces, il ne peut inqui√©ter son co√©quipier et doit se contenter de la deuxi√®me place (non sans avoir r√©alis√© le meilleur tour en course dans l'ultime boucle).

A Monza, il joue de malchance pendant les essais o√Ļ il percute violemment les rails puis la barri√®re de pneus avant la 3e chicane. Ferrari attribue ce probl√®me √† une "bosse", mais Kimi s'en tire avec une blessure √† la nuque qui le handicape tout le week-end. Il signe un m√©diocre 5e temps en qualifications, qui cache des probl√®mes de performance mais surtout une voiture lourde en essence. Auteur d'un bon d√©part, puis profitant de l'abandon de Massa, il se hisse rapidement en troisi√®me position, mais sur un rythme sensiblement plus lent que les McLaren. Sa strat√©gie √† un seul arr√™t lui permet de ressortir des stands devant Hamilton, mais il n'est pas en mesure de lui r√©sister en doit se contenter de la troisi√®me marche du podium.

A Spa-Francorchamps le Finlandais s'impose pour la 3e fois consécutive. Il a en effet remporté les deux dernières éditions en 2004 et 2005, le circuit de Spa n'ayant pas été présent au calendrier 2006. Les deux Ferrari ont dominé les deux McLaren pendant la totalité de la course et Kimi franchit la ligne d'arrivée en vainqueur de son Grand Prix fétiche. Il ne manque pas de saluer le 15e titre des constructeurs de l'équipe Ferrari, suite à l'exclusion de Mclaren Mercedes, par un "donuts" (360 degré en dérapage).

Apr√®s un GP du Japon disput√© sur un circuit du Mont-Fuji faisant son retour en championnat du monde, et sous une pluie battante, o√Ļ il termine troisi√®me apr√®s √™tre remont√© de la derni√®re place, suite √† un arr√™t au stand forc√© (la FIA avait ordonn√© √† l'ensemble des √©quipes de parti en pneus ¬ę maxi-pluies ¬Ľ mais Ferrari n'en a eu connaissance qu'apr√®s le d√©part de la course et a d√Ľ faire s'arr√™ter ses deux voitures sous peine de disqualification), les chances du Finlandais s'amenuisent au championnat avec 17 points de retard sur le leader du championnat du monde, Lewis Hamilton, qui remporte cette course, tandis que R√§ikk√∂nen termine derri√®re son compatriote Heikki Kovalainen qui parvient √† d√©crocher sa premi√®re 2e place.

Mais sur le circuit de Shanghai, il se replace dans la course au titre en s'imposant après avoir réussi un dépassement sur Hamilton, en difficulté avec ses pneumatiques, pour prendre la tête de la course. Le Britannique abandonnera après avoir fait une erreur en rentrant aux stands et Räikkönen reviendra à sept points de Hamilton, l'autre pilote McLaren Fernando Alonso étant intercalé en deuxième positon du championnat.

Au Brésil, sur le circuit de São Paulo, et alors qu'il n'est qu'outsider, Kimi Räikkönen profite d'un incroyable concours de circonstances pour devancer ses deux adversaires Fernando Alonso et Lewis Hamilton et devenir Champion du monde de Formule 1 pour la première fois de sa carrière. Malgré une réclamation portant sur la température du carburant embarqué dans les BMW Sauber et Williams-Toyota F1 et qui pouvait aboutir sur le déclassement de leurs pilotes et permettre à Lewis Hamilton de récupérer les points qui lui ont manqué pour remporter le championnat, la FIA a officialisé le résultat du Grand Prix. L'écurie McLaren décide de faire appel de cette décision mais le 16 novembre, le Tribunal d'appel de la FIA confirme la décision des commissaires, entérinant le titre de Räikkönen.

2008 : Défense de son titre :

Après ses essais hivernaux très prometteurs, "Iceman" commence sa saison timidement en Australie, enchainant problèmes mécaniques et erreurs de pilotage, et ne parvient qu'à glaner un seul point. Mais lors du deuxième GP, en Malaisie, il dépasse son coéquipier brésilien Felipe Massa après son premier arrêt au stand (le Finlandais s'était qualifié 2e derrière son coéquipier). Plus personne ne l'empêchera de remporter le 16e GP de sa carrière en Formule 1 et de se rapprocher à 3 points de l'Anglais Lewis Hamilton, qui avait remporté le premier GP de la saison.

Au GP de Bahre√Įn, Kimi parvient √† prendre la deuxi√®me place de la course derri√®re Felipe Massa, apr√®s avoir d√©pass√© avec autorit√© Robert Kubica au 2√®me tour, et profite de l'accrochage entre Lewis Hamilton et Fernando Alonso pour prendre la t√™te du Championnat avec 19 points, soit 3 points d'avance sur Nick Heidfeld et 5 sur le trio compos√© de Lewis Hamilton, Heikki Kovalainen et Robert Kubica.

Lors du GP d'Espagne, qui marque le début de la saison européenne, il décroche la pole position devant Fernando Alonso et Felipe Massa, avant de décrocher tranquillement la 17e victoire de sa carrière devant Felipe Massa et Lewis Hamilton. Räikkönen compte donc 9 points d'avance sur Lewis Hamilton.

Au GP de Turquie, Räikkönen termine à la troisième place derrière son coéquipier Massa, vainqueur de l'épreuve, et Lewis Hamilton.

Lors du GP suivant, √† Monaco, il terminera 9√®me apr√®s avoir effectu√© une course difficile : il casse son aileron avant au virage de Sainte-D√©vote, ce qui l'obligera √† repasser par les stands, et, en fin de GP, √† la sortie du tunnel, il perd le contr√īle de sa Ferrari pour aller percuter la Force India d'Adrian Sutil, provoquant, et le sien, et l'abandon de ce dernier. Deux semaines plus tard, au Canada, alors que la voiture de s√©curit√© √©tait en piste, il rentra aux stands pour ravitailler. Puis, le feu des stands √©tant rouge clignotant, il dut s'arr√™ter et attendre que le feu passe au vert : c'est alors que Lewis Hamilton, qui sortait √©galement des stands, arrive trop vite, le voit trop tard et le percute √† l'arri√®re, provoquant leurs abandons.

En France, il obtient la pole position le samedi devant son coéquipier Massa. Cependant, un échappement de sa Ferrari se casse vers la mi-course, ce qui entraine une perte de puissance de son moteur. Il finit néanmoins la course en deuxième position, derrière Massa. Ce dernier prend la tête du championnat, cinq points devant Räikkönen, qui occupe la troisième place du classement. Depuis le Grand Prix de Grande Bretagne, Ferrari connait quelques difficultés par rapport notamment à McLaren Mercedes et Lewis Hamilton qui le repoussent au 3 e rang derrière Felipe Massa et Lewis Hamilton. Mais il récolte lors de ce Grand Prix son 6e meilleur tour en course consécutif.

Lors du Grand Prix suivant en Allemagne, il est brouillon tout au long de la fin de semaine et est 6e en qualifications comme en course (et récolte un meilleur tour). De nouveau 6e sur la grille ,en Hongrie, il termine 3e (notamment à cause de l'abandon de Massa au 67e tour, alors en tête de la course) après une course correcte, il récolte son 7e meilleur tour de la saison en 11 courses. Il reprend la seconde place du championnat avec 57 points, 5 points derrière Hamilton et 3 devant Massa.

Mais Räikkönen connait ensuite une série noire à partir du GP d'Europe. Sur le nouveau tracé de Valencia, alors qu'il est à nouveau dominé par Massa, il est contraint à l'abandon sur casse moteur tandis que son équipier décroche la victoire. Au GP de Belgique, il s'empare du commandement et semble parti pour une quatrième victoire consécutive à Spa-Francorchamps, mais se fait pièger par une piste humide à quelques tours de l'arrivée et percute un mur après s'etre fait dépasser quelques secondes plus tot par Hamilton. Cet abandon voit ainsi s'anéantir presque définitivement ses espoirs de conserver son titre.

Au GP d'Italie, il est à nouveau piégé par la pluie lors des qualifications et réalise une course anonyme qui le voit terminer 9eme, malgré un nouveau meilleur tour en course dans les derniers tours. À Singapour, il abandonne une nouvelle fois après avoir percuté un mur alors qu'il essayait de doubler Timo Glock pour le gain de la 4eme place.

D√©sormais √©cart√© de la lutte pour le championnat, R√§ikk√∂nen reprend des couleurs √† l'occasion du GP du Japon, o√Ļ il se qualifie 2eme (devant Massa), mais voit sa course ruin√©e par Hamilton (auteur d'un freinage tr√®s discutable) d√®s le premier virage, et doit se contenter d'une 3e place finale.

Au GP de Chine, Kimi domine à nouveau Massa, mais ne peut rien faire contre la suprématie d'Hamilton et se voit contraint de céder sa 2e place à son équipier, ce dernier ayant encore une chance d'être titré. Il termine à nouveau 3eme.

Au Brésil, il décroche une nouvelle 3eme place après un duel avec Alonso lors des derniers tours, et termine à égalité de points au championnat avec Robert Kubica. Mais le finlandais comptant une victoire de plus, il est finalement classé 3eme du championnat du monde 2008.

Malgr√© cette saison en demi-teinte, R√§ikk√∂nen a vu prolonger son contrat chez Ferrari √† l'occasion du GP d'Italie, o√Ļ il sera √† nouveau associ√© √† Felipe Massa pour les saisons 2009 et 2010.

2009 : Dernière saison en demi-teinte chez Ferrari :

Lors de la premi√®re course de la saison au Grand Prix d'Australie, R√§ikk√∂nen se qualifie en neuvi√®me position. Peu apr√®s son second arr√™t au stand, il part en toupie, manque de taper le muret et doit repasser par les stands avant d'abandonner. La Ferrari se r√©v√®le rapidement moins comp√©titive que celle de l'ann√©e pr√©c√©dente : lors des trois premi√®res courses de la saison, aucun des pilotes Ferrari ne marque le moindre point. Il faut attendre Bahrein pour que R√§ikk√∂nen inscrive les premiers points de la Scuderia en terminant sixi√®me. √Ä Monaco, il d√©croche le podium derri√®re les deux pilotes Brawn GP. La Turquie, l'Angleterre et l'Allemagne sont trois courses d√©cevantes pour le Finlandais qui n'inscrit qu'un point. Apr√®s la manche allemande, o√Ļ il a abandonn√©, Kimi ne pointe qu'au dixi√®me rang du championnat avec seulement dix unit√©s, alors que Massa est cinqui√®me avec 22.

En Hongrie, les pilotes Ferrari effectuent de bons temps en essais libres mais, pendant la séance Q2 des qualifications, son coéquipier Felipe Massa est victime d'un terrible accident : un ressort de suspension détaché de la monoplace de Rubens Barrichello le frappe au visage alors qu'il roulait à environ 240 km/h. Räikkönen se classe finalement septième sur la grille de départ. Le lendemain, il termine l'épreuve à la seconde place, lui permettant de gagner une place au championnat.

Lors du Grand Prix d'Europe, R√§ikk√∂nen, sixi√®me sur la grille, profite de l'avantage de son SREC pour prendre la quatri√®me place au premier virage. Gr√Ęce √† une bonne strat√©gie et un bon rythme de course, il termine sur la troisi√®me marche du podium. La semaine suivante, en Belgique, il se qualifie √† nouveau en sixi√®me position et gagne quatre places au d√©part. Apr√®s l'intervention de la voiture de s√©curit√©, il ravit la premi√®re place √† Giancarlo Fisichella pour signer sa premi√®re victoire de la saison, sa quatri√®me √† Spa, qui lui permet de revenir √† la cinqui√®me place du championnat.

À Monza, Räikkönen monte sur la troisième marche du podium après l'accident de Lewis Hamilton, alors troisième, dans le dernier tour. À Singapour, il se classe dixième mais, dès la course suivante au Japon, alors qu'entre temps le 30 septembre 2009, Ferrari officialise l'arrivée de Fernando Alonso pour le remplacer à partir de 20102, il réintègre les points en se classant quatrième, ce qui lui permet de conserver sa cinquième place au championnat, pour deux points, devant Hamilton.

Au Grand Prix du Br√©sil, il se qualifie √† la cinqui√®me place sous un d√©luge de pluie. Le lendemain, il r√©alise un tr√®s bon d√©part gr√Ęce √† son SREC et pointe √† la troisi√®me place apr√®s le deuxi√®me virage mais en tentant un d√©passement le long de la ligne droite sur Mark Webber il touche sa roue arri√®re et perd la moiti√© de son aileron avant, ce qui l'oblige √† passer par les stands. Il en ressort quatorzi√®me et finalement termine la course en sixi√®me position au gr√© des abandons, perdant sa cinqui√®me place au g√©n√©ral en faveur de Lewis Hamilton.

Lors de la derni√®re manche, le Grand Prix inaugural d'Abu Dhabi, il n'est pas en mesure de marquer des points et finit douzi√®me. N√©anmoins, il conserve sa sixi√®me place au championnat des pilotes. Peu avant la fin de la saison, Ferrari annonce que R√§ikk√∂nen ne fera plus partie de l'√©quipe ; alors que son contrat courrait jusqu'√† fin 2010. Son manager Steve Robertson annonce le 18 novembre 2009 que R√§ikk√∂nen ne participera pas √† la saison 2010 de Formule 1 et que son client envisage de disputer quelques manches en rallyes WRC et que des contacts sont pris avec Citro√ęn Racing.

Kimi R√§ikk√∂nen d√©cide finalement de se tourner vers le rallye au sein du Citro√ęn Junior Team engag√© en championnat du monde des rallyes aux c√īt√©s de Kaj Lindstr√∂m.

2010 : D√©buts en WRC avec Citro√ęn :

Le 4 d√©cembre 2009, Kimi R√§ikk√∂nen annonce son engagement au sein du Citro√ęn Junior Team en Championnat du monde des rallyes au c√īt√© de son copilote Kaj Lindstr√∂m pour un an. R√§ikk√∂nen, parrain√© par Red Bull, pilote une Citro√ęn C4 WRC et participe √† douze des treize rallyes inscrits au calendrier 2010, en faisant l'impasse sur le rallye de Nouvelle-Z√©lande.

Apr√®s avoir particip√© √† l'Arctic Rally fin janvier 2010 o√Ļ un accident lui co√Ľte pr√®s de trente minutes et le rel√®gue √† la cinquante-huiti√®me place, R√§ikk√∂nen entame sa campagne mondiale lors du Rallye de Su√®de 2010 o√Ļ il se classe vingt-neuvi√®me, l√† encore apr√®s √™tre parti √† la faute. Le Rallye du Mexique est encore plus compliqu√© : s'il fait preuve d'un rythme encourageant en √©tant r√©guli√®rement dans les huit premiers, il perd trente minutes √† la suite d'un probl√®me √©lectrique avant d'abandonner √† la fin de la premi√®re journ√©e apr√®s √™tre parti en tonneaux. Le Rallye de Jordanie lui permet de marquer ses premiers points en championnat gr√Ęce √† sa huiti√®me place, pour ce qu'il consid√®re alors comme l'√©preuve la plus difficile √† laquelle il ait particip√©.

En Turquie, il termine cinquième après avoir profité de l'abandon de Dani Sordo et des accidents de Jari-Matti Latvala et Henning Solberg mais en devançant Federico Villagra et Matthew Wilson. Il est sorti six fois de la route sur les sept premières courses de la saison 2010.

Il finit septi√®me du rallye d'Allemagne, premi√®re manche de la saison disput√©e sur asphalte. Ces d√©buts sur cette surface se r√©v√®lent prometteurs et, en qu√™te d'un bon r√©sultat au rallye de France, il s'engage au Rallye Vosgien organis√© par l'ASAC Vosgien afin de s'entra√ģner, rallye qu'il remporte ce qui constitue sa premi√®re victoire dans la discipline.

Räikkönen ne concrétise pas puisqu'il sort de route au rallye de France. Le rallye suivant, en Catalogne, s'annonce comme le plus proche de son expérience de pilotage mais il doit renoncer avant le départ, encore une fois à cause d'un accident. Il marque finalement de nouveaux points sur la dernière manche de la saison, en Grande-Bretagne, et termine dixième du championnat.

2011 : Débuts de l'équipe ICE 1 Racing :

Apr√®s l'abandon du programme Junior Team par Citro√ęn, il monte sa propre √©quipe ICE 1 Racing soutenue techniquement par Citro√ęn, et s'inscrit pour la saison 2011 au volant d'une Citro√ęn DS3 WRC. En cours de saison, R√§ikk√∂nen termine r√©guli√®rement dans les points mais, le 8 septembre, Ice 1 Racing est exclue du championnat constructeurs pour non-respect du r√®glement sportif : l'√©quipe doit participer aux rallyes qu'elle a d√©sign√©s en d√©but de saison. Sept √©preuves, dont deux hors Europe (Jordanie et Australie) on √©t√© choisies or, en ne prenant pas le d√©part en Australie, R√§ikk√∂nen a contrevenu au r√®glement et l'√©quipe ne marquera plus de points cette saison et est priv√©e de tous les points qu'elle avait inscrit jusque l√†. Le Finlandais abandonne lors des trois derni√®res √©preuves et termine comme la saison pr√©c√©dente, dixi√®me du championnat des pilotes.

Après deux saisons complètes, Kimi Räikkönen décide de faire son retour en championnat du monde de Formule 1 en signant un contrat de deux ans avec l'équipe Lotus F1 Team. En vingt-deux rallyes de championnat WRC, il a marqué 59 points et obtenu la dixième place des deux saisons disputées avec un réel programme. Auteur d'un temps scratch, son meilleur résultat reste une cinquième place décrochée au Rallye de Turquie 2010.

2012 : Retour gagnant en Formule 1 :

Le 29 novembre 2011, Lotus F1 Team annonce que Kimi Räikkönen a signé un contrat d'un an avec l'écurie pour la saison 2012 plus une option pour 20134. Le 23 et 24 janvier 2012, à l'occasion de deux séances d'essais à Valence pour retrouver ses marques, il pilote une monoplace de Formule 1 pour la première fois depuis le Grand Prix d'Abu Dhabi 2009.

Apr√®s des essais prometteurs durant l'hiver, Kimi R√§ikk√∂nen aborde la saison avec enthousiasme. Au Grand Prix inaugural en Australie, il prend le d√©part en dix-septi√®me position √† cause d'une erreur en qualification mais se classe septi√®me en course en gagnant trois places dans le dernier tour. En Malaisie, il obtient le cinqui√®me temps des qualifications mais d√©marre la course en dixi√®me position √† cause d'une p√©nalit√© pour avoir chang√© sa bo√ģte de vitesses. Au terme d'une course mouvement√©e et anim√©e par la pluie, il termine cinqui√®me et signe le meilleur tour en course.

Lors du Grand Prix de Chine, R√§ikk√∂nen prend le d√©part en quatri√®me position sur la grille. Il se bat longtemps pour d√©fendre sa deuxi√®me place acquise au quarante-et-uni√®me tour, mais √† neuf tours du terme, ses pneus compl√®tement d√©grad√©s lui font l√Ęcher prise et il termine quatorzi√®me, √† plus de cinquante secondes du vainqueur Nico Rosberg. Une semaine plus tard √† Bahre√Įn, il r√©alise son premier podium depuis son retour en Formule 1 en terminant deuxi√®me derri√®re Sebastian Vettel. En Espagne, il signe le quatri√®me temps des qualifications juste derri√®re son co√©quipier, et se classe troisi√®me de la course, √† moins de quatre secondes du vainqueur Pastor Maldonado. Lors du Grand Prix de Monaco, malgr√© des difficult√©s avec ses pneumatiques pendant tout le week-end, Kimi R√§ikk√∂nen parvient √† entrer dans les points en terminant neuvi√®me de la course.

Au Grand Prix du Canada, après une qualification en douzième position, il adopte une stratégie à un seul arrêt en course qui lui permet de terminer huitième. Avec le cinquième temps des qualifications en Europe, Räikkönen prend un bon départ mais perd des places dans les premiers virages. Au cours de l'épreuve, il augmente son rythme pour remonter et double Lewis Hamilton dans les derniers tours, obtenant le soixante-cinquième podium de sa carrière avec la deuxième place finale. Lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, il se qualifie en sixième position et termine cinquième devant son équipier Romain Grosjean. À l'occasion du Grand Prix d'Allemagne à Hockenheim, il est classé troisième à la suite de la pénalité de vingt secondes de Sebastian Vettel alors qu'il a franchi la ligne d'arrivée en quatrième position. En Hongrie, Räikkönen se qualifie cinquième et après un début de course derrière Fernando Alonso, passe quelques tours en tête puis ressort deuxième après son dernier arrêt au stand et garde cette position jusqu'à l'arrivée.

Au Grand Prix de Belgique apr√®s la pause estivale, il obtient son sixi√®me podium de la saison gr√Ęce √† une troisi√®me place. En Italie, R√§ikk√∂nen termine cinqui√®me de la course et, profitant des abandons de Sebastian Vettel et Mark Webber, prend la troisi√®me place du championnat du monde derri√®re Fernando Alonso et Lewis Hamilton. Lors du Grand Prix de Singapour, il conserve sa troisi√®me place au championnat malgr√© un week-end difficile ou il finit sixi√®me comme au Japon. Une semaine plus tard en Cor√©e, il se qualifie en cinqui√®me position et conserve cette place jusqu'au drapeau √† damier. Pour son premier Grand Prix d'Inde, il se classe septi√®me et prolonge son contrat d'un an avec Lotus. √Ä Abu Dhabi, il se qualifie √† la cinqui√®me place mais s'√©lance de la quatri√®me apr√®s le d√©classement de Sebastian Vettel. Auteur d'un excellent d√©part, il pointe en deuxi√®me position derri√®re le poleman Lewis Hamilton d√®s le premier virage. Il profite de l'abandon de l'Anglais pour r√©cup√©rer la premi√®re place de l'√©preuve et remporte sa premi√®re victoire depuis son retour dans la discipline.

Au Grand Prix des √Čtats-Unis, quatri√®me sur la grille de d√©part, il termine sixi√®me devant son √©quipier Romain Grosjean. Lors du dernier Grand Prix de l'ann√©e au Br√©sil, il termine dixi√®me mais gr√Ęce √† l'abandon d'Hamilton, conserve sa troisi√®me place au championnat du monde. Il est le seul pilote √† avoir parcouru tous les tours de course de la saison (1191), et devient le pilote de Formule 1 ayant parcouru le plus grand nombre de tours en une seule saison.

2013 : Deuxième et dernière saison avec Lotus F1 Team :

Au Grand Prix inaugural en Australie, Kimi R√§ikk√∂nen s'√©lance en septi√®me position pour se retrouver tr√®s rapidement quatri√®me. Gr√Ęce √† une strat√©gie √† deux arr√™ts et un rythme de course √©lev√© (il r√©alise le meilleur tour en course), il remporte la vingti√®me victoire de sa carri√®re et √©gale ainsi son compatriote Mika H√§kkinen. En Malaisie, septi√®me des qualifications, il √©cope d'une p√©nalit√© de trois places pour avoir g√™n√© Nico Rosberg pendant la s√©ance qualificative et d√©marre dixi√®me; en course il termine septi√®me derri√®re son co√©quipier Romain Grosjean. Lors du Grand Prix de Chine, R√§ikkonen se qualifie en premi√®re ligne; le lendemain en d√©but de course, il s'accroche avec Sergio P√©rez et poursuit l'√©preuve avec le museau de sa monoplace endommag√©. Second de la course derri√®re Fernando Alonso, il revient √† trois points de Sebastian Vettel au championnat. Une semaine plus tard √† Bahre√Įn, il termine une nouvelle fois second apr√®s s'√™tre √©lanc√© huiti√®me.
En Espagne pour le retour de la comp√©tition en Europe, il obtient, en terminant deuxi√®me entre les deux pilotes Ferrari, son quatri√®me podium de la saison. Lors du Grand Prix de Monaco, R√§ikk√∂nen alors cinqui√®me, s'accroche avec Sergio P√©rez en fin d'√©preuve et termine dixi√®me. Au Canada, il conna√ģt un week-end difficile et doit se contenter de la neuvi√®me place. En terminant cinqui√®me du Grand Prix de Grande-Bretagne, il devient le nouveau recordman du nombre d'arriv√©es cons√©cutives dans les points en Formule 1. En Allemagne, alors qu'il est troisi√®me derri√®re son co√©quipier Romain Grosjean, il b√©n√©ficie d'une consigne d'√©quipe et revient √† une seconde du leader Sebastian Vettel lors des derniers kilom√®tres de course; il ne parvient pas √† le doubler et se classe deuxi√®me, comme en Hongrie.

Sur le circuit de Spa Francorchamps, il abandonne à cause d'une problème de freins qui l'handicapait depuis le départ. Son premier abandon avec Lotus depuis son retour à la compétition en 2012 met fin à sa série d'arrivée consécutive dans les points dont il porte le record à 27 courses. À Monza pour le Grand Prix d'Italie, il teste une nouvelle version de la Lotus E21 à empattement long mais revient à l'ancienne configuration pour les qualifications et la course. Il rate sa qualification, prend le départ depuis la onzième place de la grille et, dès les premiers mètres de l'épreuve, percute Sergio Pérez, casse son aileron avant et après son passage au stand pour réparation se retrouve dernier du classement. Il termine finalement onzième et concède un nouveau résultat vierge en deux courses. Cette contre-performance ne l'empêche pourtant pas de signer, trois jours plus tard, un contrat de pilote-titulaire chez Ferrari pour les saisons 2014 et 2015.
Au Grand Prix de Singapour, R√§ikk√∂nen voit se r√©veiller un mal de dos lors des essais libres lorsqu'il rebondit durement sur un vibreur. Il explique en avoir souffert lors des qualifications o√Ļ il ne d√©passe pas la deuxi√®me phase et se place en treizi√®me position sur la grille de d√©part. Le dimanche le Finlandais ma√ģtrise parfaitement sa course, profitant notamment de la sortie de la voiture de s√©curit√© et effectuant plusieurs d√©passements, dont un par l'ext√©rieur sur Jenson Button, pour se classer troisi√®me et partager le podium avec deux autres champions du monde, Fernando Alonso et Sebastian Vettel. Deux semaines plus tard au Grand Prix de Cor√©e du Sud, neuvi√®me sur la grille de d√©part, le Finlandais b√©n√©ficie d'une strat√©gie d'arr√™ts aux stand d√©cal√©e et de deux sorties de la voiture de s√©curit√© pour remonter ses concurrents et finir second derri√®re Sebastian Vettel et devant son co√©quipier Romain Grosjean. Avec 167 points, il reprend √† Lewis Hamilton la troisi√®me place du classement des pilotes.
Au Grand Prix d'Inde, sixi√®me sur la grille de d√©part, il est en difficult√© en course √† cause d'une mauvaise strat√©gie de pneus. En fin de course, alors que son rythme est largement en de√ß√† de ses rivaux, il rechigne √† laisser passer son co√©quipier en lutte pour le podium. S'ensuit une conversation ¬ę muscl√©e ¬Ľ avec Alan Permane √† la radio durant la course (qu'il termine √† la septi√®me place) puis apr√®s l'√©preuve. La semaine suivante, R√§ikk√∂nen manque la journ√©e d√©di√©e √† la presse √† Abu Dhabi, officiellement pour pouvoir profiter de plus de repos. La situation devient de plus en plus tendue entre le pilote et son √©quipe; R√§ikk√∂nen envisage m√™me un temps de ne pas disputer la course, n'ayant toujours pas √©t√© pay√© et √©tant contrari√© par l'attitude du directeur des op√©rations piste, Alan Permane. Plusieurs discussions se sont tenues entre le management de Lotus et le pilote qui accepte finalement de courir pour ne pas se mettre en position de casser son contrat et ainsi r√©clamer le salaire qui lui est d√Ľ. Lors du week-end de course, R√§ikkonen, apr√®s avoir r√©alis√© le cinqui√®me temps des qualifications, est rel√©gu√© √† la derni√®re place de la grille pour non-conformit√© du fond plat de sa Lotus E21; il abandonne apr√®s quelques hectom√®tres √† la suite d'un accrochage avec la Caterham de Giedo Van der Garde.
Le 10 novembre 2013, Steve Robertson, manager de R√§ikk√∂nen annonce que le Finlandais met fin √† sa saison afin de se faire op√©rer du dos (le probl√®me remonte √† un accident avec Sauber en 2001) √† Strasbourg le jeudi pr√©c√©dent le Grand Prix automobile des √Čtats-Unis 2013. Depuis le Grand Prix d'Abu Dhabi, il ne pouvait dormir sans de puissants analg√©siques. Robertson d√©clare : ¬ę Il est d√©cevant de conclure notre relation avec Lotus de cette mani√®re apr√®s deux saisons fructueuses mais Kimi ne peut pas se permettre de repousser cette op√©ration plus longtemps. C'est essentiel de r√©soudre ce probl√®me de dos d√©finitivement pour commencer la saison prochaine dans les meilleures conditions. ¬Ľ Un certificat m√©dical permet √† R√§ikk√∂nen de pr√©server son contrat avec Lotus: le Finlandais pourra ainsi √™tre pay√© normalement lorsque le management de Lotus sera en mesure de r√©unir la somme correspondant au salaire impay√© du Finlandais. Le Finlandais est op√©r√© avec succ√®s √† l'h√īpital universitaire de Strasbourg par le docteur Afshin Gangi. En fin de saison, il termine cinqui√®me du championnat avec 183 points; devanc√© par Mark Webber et Lewis Hamilton.

2014 : Retour difficile chez Ferrari :

Lors du Grand Prix inaugural, √† Melbourne, R√§ikk√∂nen se qualifie en onzi√®me position ; le lendemain, bien qu'en d√©licatesse avec son syst√®me de freinage, il se classe septi√®me du Grand Prix. En Malaisie, il se qualifie √† la sixi√®me place quand son co√©quipier est quatri√®me sur la grille de d√©part. En tout d√©but de course, victime d'une touchette avec Kevin Magnussen qui cr√®ve son pneu arri√®re droit, il est rel√©gu√© en fond de classement ; il remonte peu √† peu au fil des tours et termine l'√©preuve √† la douzi√®me place, √† un tour du vainqueur. Une semaine plus tard lors du Grand Prix de Bahre√Įn, il bat pour la premi√®re fois de la saison son √©quipier Fernando Alonso en qualification ; il termine dixi√®me de la course juste derri√®re Alonso.

Pour le retour en Europe, lors du Grand Prix d'Espagne, R√§ikk√∂nen s'√©lance de la troisi√®me ligne, aux c√īt√©s de Romain Grosjean et termine septi√®me de l'√©preuve, √† un tour du vainqueur Lewis Hamilton. √Ä Monaco, gr√Ęce √† un bon d√©part, il se retrouve rapidement troisi√®me mais est victime d'une crevaison apr√®s un contact avec Max Chilton qui le d√©doublait sous r√©gime de la voiture de s√©curit√© ; hors des points, il r√©alise toutefois le meilleur tour en course en fin d'√©preuve. Au Grand Prix de Grande-Bretagne, il enregistre son premier abandon de la saison apr√®s une violente sortie de piste dans le premier tour de course ; l'impact a √©t√© mesur√© √† 47 g. Apr√®s s'√™tre difficilement extrait de sa monoplace, il est √©vacu√© vers le centre m√©dical du circuit o√Ļ les m√©decins ne l'autorisent pas √† participer aux essais de Silverstone qui se tiennent deux jours plus tard √† cause de ses contusions aux genoux et aux chevilles.

En Belgique, apr√®s la pause estivale, R√§ikk√∂nen obtient son meilleur r√©sultat de la saison en terminant quatri√®me, √† trente secondes du vainqueur Daniel Ricciardo ; il devient le septi√®me pilote √† passer la barre des 1000 points inscrits en Formule 1. Au premier Grand Prix de Formule 1 de Russie, il franchit la ligne d'arriv√©e neuvi√®me. Le week-end suivant au Grand Prix des √Čtats-Unis, il termine √† une anonyme treizi√®me place. Au Br√©sil, parti dixi√®me, il adopte une strat√©gie √† deux arr√™ts (contre trois pour le reste du plateau) et lutte notamment contre Jenson Button et Fernando Alonso. Longtemps en mesure de se battre pour la quatri√®me place, un arr√™t au stand manqu√© lui fait perdre six secondes et il termine septi√®me de l'√©preuve. R√§ikk√∂nen se classe douzi√®me du championnat avec 55 points; c'est son pire classement depuis ses d√©buts en F1 avec Sauber en 2001.

Statistiques en Formule 1

(Après le Grand Prix d'Abu Dhabi 2014)

Champion du monde en 2007

* Nombre de saisons en F1 : 12
* Grands Prix disputés : 212 (213 engagements)
* 12 co√©quipiers : Nick Heidfeld, David Coulthard, Juan Pablo Montoya, Pedro de la Rosa, Alexander Wurz, Felipe Massa, Luca Badoer, Giancarlo Fisichella, Romain Grosjean, J√©r√īme D'Ambrosio, Heikki Kovalainen, Fernando Alonso et Sebatian Vettel.
* 4 constructeurs : Sauber (2001), McLaren (2002-2006), Ferrari (2007-2009 et depuis 2014) et Lotus (2012-2013)
* Victoires : 20 (soit 9,43 %)
* Points marqués : 1024
- Moyenne de points par GP : 4,83 pts
- Moyenne de points par saison : 85,33 pts
* Poles Positions : 16 (soit 7,55 %)
* Départs en première ligne : 33 (soit 15,57 %)
* Deuxième place en Grand Prix : 29 (soit 13,68 %)
* Troisième place en Grand Prix : 28 (soit 13,21 %)
* Meilleurs tours : 40 (soit 18,87 %)
* Podiums : 77 (soit 36,32 %)
* Grands Prix Dans les points : 140 (soit 66,04 %)
* Nombre de Grands Prix en ayant mené : 62 (soit 29,25 %)
* Tours en tête : 1156 (soit 10,38 %)
* Kms en tête : 5879 (soit 10,73 %)
* Tours parcourus : 11142
* Kms parcourus : 54810
* Hat tricks : 2
* Abandons : 51 (soit 24,06 %)

Parcours en sport automobile

* 1987 - 1998 : Karting.
* 1998 : Formule A : 1er.
* 1999 : Formule A : 2ème.
* 1999 : Formule Renault Winter Series : 1er.
* 2000 : Formule Renault Britannique : 1er.
* 2000 : Formule Renault Européenne : 3 courses.
* 2000 : Championnat du monde de Formule 1 : Pilote essayeur. (Sauber)
* 2001 : Championnat du monde de Formule 1 : 10ème. (Sauber)
* 2002 : Championnat du monde de Formule 1 : 6ème. (McLaren)
* 2003 : Championnat du monde de Formule 1 : 2ème. (McLaren)
* 2004 : Championnat du monde de Formule 1 : 7ème. (McLaren)
* 2005 : Championnat du monde de Formule 1 : 2ème. (McLaren)
* 2006 : Championnat du monde de Formule 1 : 5ème. (McLaren)
* 2007 : Championnat du monde de Formule 1 : 1er. (Ferrari)
* 2008 : Championnat du monde de Formule 1 : 3ème. (Ferrari)
* 2009 : Championnat du monde de Formule 1 : 6ème. (Ferrari)
* 2009 : Championnat du monde des Rallyes : Non classé. (Privé)
* 2010 : Championnat du monde des Rallyes : 10√®me. (Citro√ęn Junior Team)
* 2011 : Championnat du monde des Rallyes : 10ème. (Ice 1 Racing)
* 2012 : Championnat du monde de Formule 1 : 3ème. (Lotus)
* 2013 : Championnat du monde de Formule 1 : 5ème. (Lotus)
* 2014 : Championnat du monde de Formule 1 : 12ème. (Ferrari)
* 2015 : Championnat du monde de Formule 1 : ??. (Ferrari)

Source : Wikipédia

_________________
Image


Dernière édition par Alomon le Dim 23 Sep 2007 20:44, édité 1 fois.



Dim 23 Sep 2007 17:21
Profil
Double champion du monde
Double champion du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 23 Fév 2007 01:32
Messages: 9607
√āge: 30
Localisation: Paris
Message 
aurede09 a écrit:
Ce n'est pas souvent que l'on a l'occasion de parler de pilote de Formule 1 par ici, mais il faut bien reconna√ģtre que Kimi Ra√Įkkonen s'est donn√© les moyens pour nous faire l'honneur de sa pr√©sence en ces lieux.

L'actuel soci√©taire de McLaren, qui conna√ģt sans doute en ce moment la saison la plus d√©cevante de sa carri√®re dans la discipline, a quelques violons d'Ingres qui lui permettent d'oublier son total manque de r√©ussite actuel. Et parmi ceux-ci, la moto d'exception. Du genre custom exclusif, par exemple.

L'intéressé n'étant pas dans le besoin, il a ainsi décidé d'agrémenter son garage déjà bien fourni d'une machine qui ne détonnerait gère avec son entourage de parking. Et pour quelques cent milles euros, Kimi a donné mission au préparateur teuton Marcu's Bikes de lui concocter une bécane qui déchire.

Voil√† le r√©sultat, baptis√© de son surnom dans les paddocks, ¬ę Iceman ¬Ľ. Et lorsque l'on voit son faci√®s ainsi illumin√©, alors que le champion a plut√īt la r√©putation de s'esclaffer lorsqu'il se br√Ľle, on peut affirmer sans trop se tromper que le r√©sultat lui pla√ģt.

_________________
Image


Dim 23 Sep 2007 19:15
Profil
Pilote d'essai
Pilote d'essai
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 23 Fév 2007 04:01
Messages: 504
Localisation: Orgeval(78)
Message 
(messages du sujet"burn Raikkonen")

schumacher14 a écrit:
salut,c'est pas jolie sa ? ^^(burn de Iceman a Spa)

Image
c'est rare de voir Kimi exprimé sa joie mais quand sa arrive,c'est génial ^^


Kimi30 a écrit:
Bienvenue sur le forum

Oui en effet c'est assez rare , mais comme tu l'as vu sur le podium , sa joie est interne ( je pense^^).
Qu'il reste comme il est , qu'il ne change pas sa façon de faire avec les journalistes... ( je parle qu'ils le critiquent souvent par sa façon d'être avec les gens =) )



schumacher14 a écrit:
Moi qui suit habituez au explotion de joie de Schumacher sa me fait drole que Kimi bouge pas ^^ donc le burn je les litéralement "kiffé" lol



Danica a écrit:
Kimi30 a écrit:


Oui en effet c'est assez rare


En fait, c'est interdit par le règlement de la FIA, tu m'étonnes que c'est rare :mrgreen:


Formul-Heikki a écrit:
Danica a écrit:
Kimi30 a écrit:


Oui en effet c'est assez rare


En fait, c'est interdit par le règlement de la FIA, tu m'étonnes que c'est rare

:mdr


schumacher14 a écrit:
Ils savent pas s'amusé a la F.I.A ^^ le dernier burn que j 'ai vu en grand prix(intentionelle lol) je crois que c'était Alési sur Prost acer lorsqu'il avait marqué 1 point ptdr

_________________
IceMaiden de superF1


Lun 24 Sep 2007 20:15
Profil Site Internet
Président de la FIA
Président de la FIA
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 6 Sep 2007 23:27
Messages: 15370
√āge: 28
Localisation: Ville Lumière
Message 
Très belle vidéo de Kimi : http://www.youtube.com/watch?v=4cmiY72QUao

_________________
Image
¬ę Multi 21 Seb. Multi 21... ¬Ľ Webber - ¬ę Remember this one. ¬Ľ Rosberg - ¬ę The balance is so poor. ¬Ľ Hamilton
¬ę I can't drive any slower. ¬Ľ Hamilton - ¬ęNo! What is wrong with this car. ¬Ľ Grosjean
¬ę Don't shout there fucker! I get out of the way when I have a chance, but not during fast corner. ¬Ľ R√§ikk√∂nen


Mer 26 Sep 2007 00:04
Profil
Pro-Ferrariste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 8 Mar 2007 17:36
Messages: 1543
√āge: 67
Message Une plong√©e dans l‚Äôinconnue pour R√§ikk√∂nen
Beaucoup de pilotes vont découvrir le circuit de Fuji ce week-end. Parmi eux, Kimi Räikkönen, qui ne sait pas à quoi s’attendre. Le pilote Ferrari est néanmoins optimiste, et il prendra tous les risques pour tenter de combler son retard sur Fernando Alonso et Lewis Hamilton au championnat.

Tr√®s peu de pilotes ont d√©j√† roul√© sur le Fuji Speedway. R√§ikk√∂nen ne conna√ģt pas le circuit, mais il pense qu‚Äôil pourra se battre pour la victoire. ¬ę Honn√™tement, je n‚Äôai vu la piste que dans les journaux, ¬Ľ d√©clare le Finlandais. ¬ę J‚Äôai lu que notre voiture ne s‚Äôadapterait pas parfaitement √† ce genre de piste, mais je sais que notre √©quipe a beaucoup travaill√©, donc nous pourrons √™tre comp√©titifs ce week-end. ¬Ľ

Certains pilotes connaissent le trac√© parce qu‚Äôils y ont couru, d‚Äôautres gr√Ęce √† des simulateurs tr√®s pr√©cis, voire des jeux vid√©os. Ce n‚Äôest pas le cas de Kimi R√§ikk√∂nen, qui n‚Äôa jamais fait un tour de Fuji, m√™me virtuellement !

¬ę Je sais que certains pilotes ont pr√©par√© cette course en utilisant des simulateurs, mais pour √™tre honn√™te, c‚Äôest une chose que je n‚Äôaime pas, ¬Ľ reconna√ģt-il. ¬ę Je n‚Äôai jamais jou√© sur une PlayStation, jamais utilis√© des simulateurs, et je pense que mes performances n‚Äôen n‚Äôont absolument pas souffert. ¬Ľ

¬ę Je vais aborder cette course comme les pr√©c√©dentes, ce qui veut dire que je veux gagner. Nous sommes derri√®re, donc nous n‚Äôavons pas vraiment le choix. J‚Äôai toujours pu apprendre les circuits tr√®s rapidement. Cela n‚Äôa pas chang√© depuis que je suis en Formule 1. Avec trois heures d‚Äôessais vendredi et une samedi matin, je pense que les qualifications ne poseront pas probl√®me. ¬Ľ

A Budapest et √† Monza, les McLaren √©taient les meilleures. A Istanbul et Spa-Francorchamps, c‚Äô√©tait au tour des Ferrari. Chaque piste a ses caract√©ristiques, et R√§ikk√∂nen ne sait pas si celles de Fuji permettront √† la F2007 de s‚Äôillustrer. ¬ę Il est difficile de dire qui aura l‚Äôavantage ici, ¬Ľ confirme-t-il.

¬ę Nous savons que McLaren sera tr√®s fort, mais ils savent que nous le serons aussi. Nous allons essayer de surfer sur la vague du doubl√© de Spa-Francorchamps. ¬Ľ Et il prendra les risques qui s‚Äôimposent : ¬ę Les deux McLaren ont encore une belle avance et ils ne veulent √©videmment pas faire la moindre erreur stupide. ¬Ľ

¬ę Je n‚Äôai rien √† perdre, mais ils doivent √™tre prudents. ¬Ľ
sourcef1action

_________________
Un mythe, Une passion, une légende
Ferrarisimo nel sangue e nel cuore da allora sempre
Je n'ai jamais été un grand constucteur.
Je n'ai jamais rêvé de le devenir.
Je reste un artisan provincial."


Jeu 27 Sep 2007 16:13
Profil
Nouveau
Nouveau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 21 Juil 2007 17:22
Messages: 15
√āge: 30
Message 
Ca va etre quelque chose ce grand prix!!!
Kimi prendre des risques :P


Ven 28 Sep 2007 14:43
Profil
Pilote F1
Pilote F1
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 24 Mar 2007 20:26
Messages: 1085
√āge: 23
Localisation: Je suis sur le site de ma plus grande passion, la F1!
Message 
réaction de Raikkonen

Kimi sait qu'il n'a plus rien à perdre à 3 manches de la fin de la saison et 13 points du sacre mondial. Il donnera tout pour réaliser l'exploit.

Fuji est un nouveau circuit pour tous les pilotes et sera suivi des Grands Prix de Chine et du Brésil. Kimi espère être toujours dans la course au titre d'ici Interlagos, mais pour cela Ferrari devra dominer en Extrême-Orient autant que lors de la dernière course en Belgique.

Ferrari et Kimi doivent √™tre impeccables pour ces trois courses finales dans l'optique du championnat : ¬ę Je ferai face √† cette course comme je faisais face √† celles d'avant. ¬Ľ affirme Kimi, d√©termin√©.

¬ę Il est difficile de dire qui pourrait avoir un avantage ici. Nous savons que McLaren sera tr√®s fort, mais ils savent que nous le serons aussi. Nous essayerons de r√©aliser un nouveau doubl√©. Les deux McLarens sont toujours rapides et √©videmment ils ne veulent pas faire une erreur stupide. Je n'ai rien √† perdre, mais ils doivent faire tr√®s attention. ¬Ľ poursuit Kimi, visiblement tr√®s conscient que les tensions entre Alonso et Hamilton pourraient mal se terminer en piste et lui donner un coup de pouce dans la course au titre.

Fuji permettra de remarquer les excellents pilotes, car aucun n'a précédemment piloté sur le circuit.

Kimi est tr√®s confiant : ¬ę J'ai lu que notre voiture ne s'adapterait pas parfaitement √† ce genre de circuit, mais je sais que notre √©quipe a travaill√© tr√®s dur, ainsi nous pouvons √™tre concurrentiels pendant le week-end. Je sais que quelques pilotes se sont pr√©par√©s pour cette course √† l'aide des simulateurs, mais pour √™tre honn√™te, c'est un truc que je n'aime pas. Je n'ai jamais jou√© avec une PlayStation ou des simulateurs, et je ne pense pas que mon pilotage en a souffert. Avec trois heures d'essais libres le vendredi et une le samedi, je ne pense pas qu'il y aura de probl√®mes en qualifications. ¬Ľ

Kimi donnera donc le tout pour le tout pour s'imposer, avec l'aide de son coéquipier Felipe Massa si ce dernier le peut.

_________________
ImageImage
L"Espagnol affirme avoir la voiture pour être devant !!
Pire qu'un caillou dans une chaussure est un grain de sable dans la capote!!


Sam 29 Sep 2007 07:21
Profil
Pilote de top team
Pilote de top team
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 20 Juin 2007 11:00
Messages: 3956
√āge: 23
Message 
aurede09 a écrit:
... ... ... ... ... ...
Kimi donnera donc le tout pour le tout pour s'imposer, avec l'aide de son coéquipier Felipe Massa si ce dernier le peut.


J'adore ce bout de phrase !
Moi si j'étais à la place de Massa je me batterais pour la 3ème place :lol:

_________________
Là rien que pour vous ...
Image


Sam 29 Sep 2007 17:20
Profil
Président de la FIA
Président de la FIA
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 6 Sep 2007 23:27
Messages: 15370
√āge: 28
Localisation: Ville Lumière
Message 
Formul-Heikki a écrit:
aurede09 a écrit:
... ... ... ... ... ...
Kimi donnera donc le tout pour le tout pour s'imposer, avec l'aide de son coéquipier Felipe Massa si ce dernier le peut.


J'adore ce bout de phrase !
Moi si j'étais à la place de Massa je me batterais pour la 3ème place :lol:


Bah, dans l'Histoire on ne retiens que les vainqueurs donc à mon avis, le mieux est de se battre ensembe pour le titre pilote que se battre l'un contre l'autre pour une 3ème place finale que l'on ne va pas retenir ...

_________________
Image
¬ę Multi 21 Seb. Multi 21... ¬Ľ Webber - ¬ę Remember this one. ¬Ľ Rosberg - ¬ę The balance is so poor. ¬Ľ Hamilton
¬ę I can't drive any slower. ¬Ľ Hamilton - ¬ęNo! What is wrong with this car. ¬Ľ Grosjean
¬ę Don't shout there fucker! I get out of the way when I have a chance, but not during fast corner. ¬Ľ R√§ikk√∂nen


Sam 29 Sep 2007 18:03
Profil
Nando campeón del mundo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 22 Fév 2007 21:00
Messages: 6319
√āge: 26
Localisation: Saint-Rapha√ęl (83)
Message 
Ouais mais pour son propre égo ca fait toujours du bien de finir devant son équipier :P

_________________
Image
Fan d'Alonso, de Schumacher et de Caterham F1 Team - www.heikki.fr


Sam 29 Sep 2007 18:56
Profil Site Internet
Pilote de Voiture à pédale
Pilote de Voiture à pédale
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 11 Mar 2007 10:29
Messages: 27
√āge: 25
Localisation: Membre de la Team Ferrari
Message 
Trop belle la vidéo, j'adore trop.


Sam 29 Sep 2007 19:33
Profil
Pro-Ferrariste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 8 Mar 2007 17:36
Messages: 1543
√āge: 67
Message Bon anniversaire Kimi!!!
Le 17 octobre 1979, à Espoo, un futur champion voit le jour : Kimi Raikkonen.
Le finlandais est surnomé Iceman dans les paddocks. Pas assez démonstratif de sa joie ou de sa peine, Kimi est toujours de marbre. Une troisième place transformée en titre de champion lui fera peut être montrer les dents!

Dès 1987, Kimi recoit son premier karting, offert par sa famille. Ce sport devient vite une passion puisque c'est en 1988 qu'il débute la compétition.
Ce n'est seulement qu'en 1991, qu'une carrière professionnelle s'envisage. Il devient très vite très fort et se remarquer au niveau national et intercontinental.
En 1999, Kimi quitte la Filande pour l'Angleterre. Cette année marque ainsi ses premiers pas au volant d'une monoplace. Il remportera les series hivernales de Formule Renault. Il décroche en 2000, une place pour le championat national anglais. En dominant la première épreuve en terminant troisième, Kimi a facilement pu coiffer la couronne nationale britannique de la catégorie. C'est à ce moment là, qu'il fut découvert par Pete Sauber, l'oeil expert qui avait mis le grapin sur un certain Michael Schumacher.
Iceman prendra part aux essais privés avec l'écurie Sauber. Talentueux, il prendra le deuxième baquet en course pour la saison 2001.
Ce n'est qu'en 2003, qu'il d√©montrera enfin, que les espoirs port√©s sur lui √©taient fond√©s. Il remportera son premier grand prix en Malaisie et se battra corps et √Ęmes face √† un Michael Schumacher surpuissant.
L'année 2004 fut un véritable calvère. Alors que l'on attendait un Kimi agressif, près à voler le titre au kaiser, on a vu un finlandais couvert de "poisse"
En 2005, c'est encore la fiabilité de la voiture qui l'empéchera de remporter un titre mondial. Il finira tout de même second derrière Fernando Alonso.
Cette année, on ne peut pas dire que la chance lui soit revenue. Kimi doit avoir probablement un chat noir caché dans sa valise!
L'année 2006 a été un vrai supplice pour le finlandais, qui n'a à ce jour, remporté aucun grand prix.
Cette ann√©e, chez Ferrari, il a su d√©montr√© sa puissance. Nez √† nez avec Felipe Massa, √ßa n'a pas toujours √©t√© facile de marquer son territoire. Une chose est s√Ľre, Iceman a r√©alis√© une jolie saison et troisi√®me du championnat, il a la possibilit√©, si la chance est l√†, de concr√©tiser cette position en titre. Le voeu que kimi a du faire en soufflant ces 28 bougies sera peut √™tre un miracle pour le GP du Br√©sil dimanche...

En tous cas, pour ces 28 ans, on peut lui dire, en finois "hyvää syntymapäivää Kimi"!
sourcegof1S.B.

_________________
Un mythe, Une passion, une légende
Ferrarisimo nel sangue e nel cuore da allora sempre
Je n'ai jamais été un grand constucteur.
Je n'ai jamais rêvé de le devenir.
Je reste un artisan provincial."


Mer 17 Oct 2007 05:47
Profil
Champion du monde F1
Champion du monde F1
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 2 Mar 2007 21:52
Messages: 5123
√āge: 24
Localisation: Paris
Message 
KMI RAIKKONEN FETE SES 28 ANS

28 bougies sur le g√Ęteau de Kimi R√§ikk√∂nen en ce jeudi 17 octobre 2007.

Il y a quelques années de là, en 1979, alors que Jody Schekter remportait son seul et unique titre de champion du monde de Formule 1, un bébé naissait à Espoo, en Finlande. Kimi Räikkönen (car c'est bien lui) a réussi a accéder en Formule 1 22 ans après, avec l'écurie Sauber.


C'est à 8 ans que Kimi commence le Karting qui lui permet une approche de la compétition automobile. En 1999, à 20 ans, il participe à quelques courses sur monoplaces et se fait immédiatement remarquer. En formule Renault par exemple, il remporte 4 courses... sur 4 participations! An l'an 2000, il remporte le championnat Britannique en s'imposant 7 fois sur 10!



En 2001, le talentueux Finalandais acc√®de √† la F1: Apr√®s des tests impressionnants sur Sauber, Peter Sauber n'h√©site pas √† lui faire signer un contrat. Cependant, la FIA, elle h√©site √† lui accorder sa superlicence, qui est indispensable pour √™tre pilote de F1. Les motifs sont qu'il n'a pas particip√© √† assez de courses et para√ģt totalement in√©xp√©riment√©. Finalement, il obtient sa superlicence, mais seulement √† titre provisoire. Il fait √©quipe √† Nick Heidfeld, jeune Allemand tr√®s prometteur sur qui McLaren a des vues pour la saison 2002. Mais Kimi termine deux fois en 4e position et pique la place de Nick chez Mclaren qui n'h√©site pas √† lui faire signer un contrat.


De 2002 à 2007, Kimi a vécu ce qu'on pourrait appeler "ses années McLaren" De 2002 à 2006, soit saisons de F1, Räikkönen entre pas à pas dans la cour des grands avant d'être vice-champion du monde derrière Michael Schumacher. En 2002, il remplace le Finlandais Mika Hakkinen et fait donc équipe avec l'Ecossais David Coulthard.


Il termine la saison 2002 en 6e position, mais s'am√©liore en 2003 ou il arrive donc second du championnat. En 2004, il conna√ģt une saison assez catastrophique avec une monoplace tr√®s peu fiable, et termine 7e du championnat du monde apr√®s avoir fr√īl√© le titre l'ann√©e d'avant.


En 2005, il est, pour la seconde fois de sa carrière, vice-champion du monde. Cette fois-ci derrière l'Espagnol Fernando Alonso, sur sa Renault. Kimi est toujours chez McLaren mais fait maintenant équipe avec le Colombien Juan Pablo Montoya. En 2006, sa saison ne fut pas particulièrement bonne: il finit 5e tandis qu'Alonso empoche la couronne mondiale pour la seconde fois consécutive.


La saison 2007 n'est pas encore arrivée à son terme. A un grand prix de l'arrivée, qui se courra dimanche prochain au Brésil, Kimi peut encore être champion du monde, tout comme Fernando Alonso et Lewis Hamilton. Un titre de champion du monde pourrait peut être lui apporter le plus beau cadeau qu'il n'ait jamais eu. Mais ça ne tient pas qu'à lui: les McLaren seront là et bien là!


PS: bon annivc Kimi!

_________________
1973 - (1976) - 1979; March - Hesketh - McLaren - Wolf; 92 GP; 10 wins; 14 PP; 8 MT; 23 podiums; 179 pts; 666 tours en tête. James Hunt Fever.

ImageImage
ImageImage


Mer 17 Oct 2007 08:03
Profil Site Internet
Pilote de top team
Pilote de top team
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 20 Juin 2007 11:00
Messages: 3956
√āge: 23
Message 
Incroyable ça ?!
Les anniversaires de nos deux Finlandais en F1 sont le 17 et le 19 Octobre ! :mrgreen:

Bon anniv Kimi :wink:

_________________
Là rien que pour vous ...
Image


Dernière édition par FormulWorld le Mer 17 Oct 2007 19:50, édité 1 fois.



Mer 17 Oct 2007 09:38
Profil
Pilote F1
Pilote F1
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 24 Mar 2007 20:26
Messages: 1085
√āge: 23
Localisation: Je suis sur le site de ma plus grande passion, la F1!
Message 
BON ANNIVERSAIRE KIMI

_________________
ImageImage
L"Espagnol affirme avoir la voiture pour être devant !!
Pire qu'un caillou dans une chaussure est un grain de sable dans la capote!!


Mer 17 Oct 2007 11:22
Profil
Viking souriant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 5 Ao√Ľ 2007 10:25
Messages: 5466
√āge: 31
Message 
Happy Birthday Räikkönen!


Mer 17 Oct 2007 12:16
Profil
#23 Kiitos Heikki
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 23 Fév 2007 22:07
Messages: 26459
√āge: 24
Localisation: Le Mans (72)
Message 
Joyeux anniversaire Kimi !!

_________________
Image


Mer 17 Oct 2007 13:37
Profil Site Internet
Président de la FIA
Président de la FIA
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 6 Sep 2007 23:27
Messages: 15370
√āge: 28
Localisation: Ville Lumière
Message 
:Bon annif! Kimi danse3 :beuverie

_________________
Image
¬ę Multi 21 Seb. Multi 21... ¬Ľ Webber - ¬ę Remember this one. ¬Ľ Rosberg - ¬ę The balance is so poor. ¬Ľ Hamilton
¬ę I can't drive any slower. ¬Ľ Hamilton - ¬ęNo! What is wrong with this car. ¬Ľ Grosjean
¬ę Don't shout there fucker! I get out of the way when I have a chance, but not during fast corner. ¬Ľ R√§ikk√∂nen


Mer 17 Oct 2007 18:41
Profil
Pilote d'essai
Pilote d'essai
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 1 Mar 2007 18:06
Messages: 591
Localisation: Quimper
Message 
:shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock:
J'ai oublié de souhaiter un bon annif a mon pilote préféré :shock: :shock: :shock: :shock:
Bon ben
:anif :beuverie :1er danse1 danse2 danse3 c0018 :champagne Happy Birthday! :Bon annif! :musique :violon BON ANNIF KIMI :violon :musique :Bon annif! Happy Birthday! :champagne c0018 danse3 danse2 danse1 :1er :beuverie :anif
Tu va la :gagné! ta :1er place :wink:

( Encore vraiment dsl pour le retard :cry: )


Jeu 18 Oct 2007 18:22
Profil
Pilote F1
Pilote F1
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 24 Mar 2007 20:26
Messages: 1085
√āge: 23
Localisation: Je suis sur le site de ma plus grande passion, la F1!
Message 
Citation:
Tu va la gagné! ta 1er place Wink


moi, je dis tu vas la gagn√© ta :2√®me place avec Alonso 1er et Hamilton 3¬į

_________________
ImageImage
L"Espagnol affirme avoir la voiture pour être devant !!
Pire qu'un caillou dans une chaussure est un grain de sable dans la capote!!


Jeu 18 Oct 2007 19:16
Profil
Afficher les messages post√©s depuis:  Trier par  


Poster un nouveau sujet R√©pondre au sujet  [ 10131 messages ]  Aller √† la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 507  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller √†:  
Powered by phpBB ©
Designed Vjacheslav Trushkin and Otagun.
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO